rédaction
EDITO

Aides aux étudiants : la Cour des comptes épingle le gouvernement

La Cour des comptes a rendu son rapport annuel d’évaluation des politiques publiques mise en place par l’État. Dans son rapport, elle pointe du doigt le manque d’aides accordées aux jeunes. Particulièrement aux étudiantes et étudiants pendant la crise. Pour la Cour des comptes, les moyens mis en place sont tardifs et décevants. Les aides de l’État ne sont pas parvenues à compenser les pertes de revenus

Elle donne l’exemple du repas Crous à 1 € qui a été élargi bien trop tardivement à l’ensemble des étudiantes et étudiants. Avant que le Gouvernement revienne sur sa décision en septembre 2021. 

Tous ces éléments, l’Union des étudiants communistes les a dénoncés à de multiples reprises, sur le terrain et dans la presse. Aujourd’hui, même la Cour des comptes donne raison aux organisations étudiantes et de jeunesse. Le Gouvernement a abandonné et continue d’abandonner une partie de la jeunesse ! 

Il est temps d’en finir avec les mesures moins disantes. C’est d’un changement profond de politique dont ont besoin les étudiantes et étudiants, mais également l’ensemble de la société.

Le 17 mars prochain, faisons entendre les étudiantes et étudiants lors des mobilisations organisées partout en France. Et le 10 avril prochain, c’est le défi des jours heureux et de la jeunesse qu’il faut relever en déposant un bulletin de Fabien Roussel dans l’urne.