Free
SPORT

Carton rouge pour Israël

Le Mardi 5 Juin Le gouvernement Israélien a subi un véritable camouflet sur le plan diplomatique à travers l’annulation du match amical entre Israël et l’Argentine prévu le Samedi 9 Juillet à Jérusalem.

Un sévère revers diplomatique pour Israël !

Le match initialement prévu à Hébron a été relocalisé sur Jérusalem à l’initiative du gouvernement d’ultra droite Israélien. Qui à travers cet événement sportif voulait faire d’une pierre deux coups en fêtant les 70 ans de la naissance d’Israël et ainsi légitimer le fait que Jérusalem soit la capitale légitime de l’Etat hébreu en totale violation du droit international.

Il s’agissait également d’une manière habile pour l’Etat colonial israélien d’occulter les massacres commis récemment par l’armée israélienne à Gaza (62 Palestiniens ont été tués) et sa politique d’expansion depuis 70 ans au détriment du peuple palestinien. Le gouvernement Israélien par l’intermédiaire de la Ministre des Sports ayant même promis un cachet de près de 600 000 euros à la Fédération Argentine pour que les joueurs de l’Albiceleste serrent la main du criminel Netanyahu et serve de figure de proue à l’office de tourisme de Jérusalem en posant devant le Mur des Lamentations. Ce cachet étant également assortis d’une super prime de 2 millions de dollars, 3 millions même dans le cas de la présence de Lionel Messi.

Cela, était sans compter la campagne BDS en Palestine et en Europe qui a demandé aux partenaires de Lionel Messi, en les interpellant directement sur leurs camps d’entraînement à Barcelone, de ne pas être complices de la colonisation et des crimes commis par l’Etat hébreu contre les Palestiniens. Le Président de la Fédération Palestinienne de Football Jibril Rajoub ayant également adressé un courrier à son homologue argentin pour dénoncer la dimension politique du déplacement du match à Jérusalem, où il mettait en exergue le fait que beaucoup de peuples Sud Américains avaient connu des dictatures fascistes où le sport et le football notamment étaient instrumentalisés à des fins politiques pour légitimer le pouvoir en place.

Ainsi mardi Claudio Tapia Président de la Fédération argentine annonçait que la sélection argentine ne se rendrait pas en Israël pour contribuer à la Paix dans le Monde. Cette annonce a été accueillie avec grande joie par bon nombre de Palestiniens. Mahmoud Abbas tenant même à saluer la décision des joueurs de la sélection argentine de s’être montrés à la hauteur et d’avoir refusé de servir d’instruments pour blanchir la politique d’oppression d’Israël, tout en leur souhaitant bonne chance pour la Coupe du Monde !

Du côté du gouvernement Israélien, heureusement que le ridicule ne tue pas, la Ministre des Sports ultra nationaliste Miri Regev dénonçait le fait que la Fédération Argentine et les joueurs avaient cédé aux pressions et menaces de la fédération palestinienne, n’hésitant pas à parler de «  terrorisme Footballistique » !

Accentuer le boycott Sportif et culturel

Cette victoire est retentissante et témoigne d’une détérioration de l’image d’Israël (la sélection argentine ayant déjà dans le passé joué à Jérusalem). Cette annulation fera date par sa portée médiatique. Cela est également à mettre en corrélation avec l’annulation du concert de Shakira prévu à Tel Aviv le 9 Juillet suite au massacre commis par l’armée israélienne à Gaza.

Il convient donc d’accentuer le Boycott sportif comme ce fut le cas pour faire tomber le régime d’apartheid en Afrique du Sud où le boycott sportif avait précédé le boycott économique et diplomatique. Ainsi dès 1964 la FIFA avait exclu l’Afrique du Sud ! Le CIO ayant suivi en 1970 ! L’Afrique du Sud si on exclut la Fédération Internationale de Rugby est mis au banc de toutes les grandes compétitions internationales jusqu’à la fin du régime d’apartheid. Il est à noter que 6 équipes du Championnat Israélien jouent sur des territoires Palestiniens occupés ce qui en totale violation avec le règlement de la FIFA qui refuse de se positionner sur la question et de prononcer des sanctions contre la Fédération Israélienne de Football.

En Mai 2019 l’Eurovision devrait avoir lieu en Israël. Le gouvernement israélien a d’ores et déjà annoncé que cet grand événement aurait lieu à Jérusalem. Il apparaît dès lors difficile que des artistes européens puissent se rendre dans cet Etat qui pratique une politique de terreur.

Nul doute que de nombreux cœurs de Palestiniens battront pour la sélection Argentine durant cette Coupe du Monde.