Logo de la compétition
SPORT

Euro Féminin : L’année des Bleues ?

Dans cinq jours, le 16 Juillet, s’ouvrira la 12ème édition, 9ème sous cette formule, du championnat d’Europe féminin de football. C’est au Pays-Bas que se tiendra la compétition qui, à l’image du football féminin, gagne en notoriété mais dans une proportion malheureusement très faible lorsqu’on connaît la médiatisation du sport masculin en général, et plus particulièrement s’agissant du football.

La crème du Foot européen

Pendant 3 semaines, c’est donc 16 équipes qui s’affronteront dans cette phase finale. Une première car jusque là seulement douze équipes y participaient. Cette phase finale intervient après une phase éliminatoire où les favoris n’ont pas manqué le rendez-vous. L’Allemagne, l’Espagne, la France et la Suisse se sont imposés dans tous leurs matchs. Mieux pour les Françaises et Allemandes, aucun but n’a été encaissé. Si cette année on ne retrouvera pas la Finlande, nous verrons pour la première fois sur la scène européenne L’Écosse, la Suisse, la Belgique, l’Autriche et le Portugal.

L’Allemagne, tenante du titre depuis 1995 reste favorite même si d’autres équipes sont en embuscade, dont la France.

Lire aussi : Le foot féminin, c’est la Champion’s league!

Une équipe de France déterminée

A la suite de leur très bonne série en éliminatoire, les Françaises sont bien décidées à faire le voyage pour revenir avec la Coupe. Les bleues, emmenées par la lyonnaise Wendy Renard ont tous les indicateurs au vert et un effectif au complet. De Laura Georges, à Gaëtane Thiney en passant par Eugénie Le Sommer, Camille Abily ou Elodie Thomis, se sont des joueuses d’expériences européennes en club qu’a décidé de sélectionner Olivier Echouafni. A noter d’ailleurs qu’elles sont 11 dans l’effectif à avoir participé à la fameuse finale franco-française de Ligue des Champions opposant l’Olympique Lyonnais au Paris Saint Germain.

Une des clés de la réussite sera de maîtriser la phase de groupes pour en ressortir premières et ainsi éviter une grosse nation dès le début du tournoi.

Il ne faudra donc pas rater le premier rendez-vous du 18 juillet face à l’Islande pour rentrer comme il se doit dans la compétition.

Comment le regarder ?

L’événement sera co-diffusé par Eurosport et France TV. La majorité du tournoi sera disponible en clair. Via France 4, France 3 et France 2, le service public retransmettra 17 des 31 matchs dont les principales affiches, soit un match par jour, les matchs de l’équipe de France, les demi-finales et la finale.

Le calendrier de phase de poule de l’Équipe de France :

18 Juillet : France – Islande

22 Juillet : France – Autriche

26 Juillet : Suède – France

Rédaction
Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde