Affiches des films
CULTURE

Les conseils cinéma pour le week-end

Cette chronique présente les films qui m’attirent le plus parmi les sorties de la semaine. Je me base sur la filmographie du cinéaste, la bande annonce et le synopsis du film quand je n’ai pas pu le voir avant !

Un Amour impossible

« À la fin des années 50 à Châteauroux, Rachel, modeste employée de bureau, rencontre Philippe, brillant jeune homme issu d’une famille bourgeoise. De cette liaison passionnelle mais brève naîtra une petite fille, Chantal. Philippe refuse de se marier en dehors de sa classe sociale. Rachel devra élever sa fille seule. Peu importe, pour elle Chantal est son grand bonheur, c’est pourquoi elle se bat pour qu’à défaut de l’élever, Philippe lui donne son nom. Une bataille de plus de dix ans qui finira par briser sa vie et celle de sa fille »

Adaptation du roman de Christine Angot, Catherine Corsini monte en force (après La Belle Saison et Trois Mondes). Il est difficile de ne pas replacer l’oeuvre dans le contexte actuel, les femmes sans cesse confrontées à la violence des hommes. Les scènes les plus violentes sont toujours filmées avec beaucoup de pudeur, préférant suggérer la violence plutôt que de la montrer. Corsini fait de son film une oeuvre romanesque et délicate mais sans sentimentalisme. Enfin, impossible de ne pas être attiré par le casting, Virginie Efira et Niels Schneider portent le film et offrent une superbe interprétation.

Heureux comme Lazzaro

« Lazzaro, un jeune paysan d’une bonté exceptionnelle vit à l’Inviolata, un hameau resté à l’écart du monde sur lequel règne la marquise Alfonsina de Luna.

La vie des paysans est inchangée depuis toujours, ils sont exploités, et à leur tour, ils abusent de la bonté de Lazzaro.

Un été, il se lie d’amitié avec Tancredi, le fils de la marquise.  Une amitié si précieuse qu’elle lui fera traverser le temps et mènera Lazzaro au monde moderne. »

Récompensé du prix du scénario au dernier Festival de Cannes (déjà récompensé du Grand Prix en 2014 pour Les Merveilles), le film d’Alice Rohrwacher est un objet de poésie inconditionnelle sublimé par une direction de la photographie maîtrisée. Heureux comme Lazzaro est une fable politique sur le monde agricole italien  qui révèle le jeune Adriano Tardiolo. Alice Rohrwacher confirme qu’elle est l’une des meilleures réalisatrices italiennes de son époque

High Life

« Un groupe de criminels condamnés à mort accepte de commuer leur peine et de devenir les cobayes d’une mission spatiale en dehors du système solaire. Une mission hors normes… »

High Life de la réalisatrice Claire Denis (Un beau soleil intérieur) est une oeuvre dense, visuelle et sonore. C’est aussi un film de science-fiction, en co-production française, et c’est assez rare pour être souligné, puisque le genre est très peu porté à l’écran par les réalisateurs et les réalisatrices françaises, et pourtant Claire Denis réussit à proposer un film qui repousse encore plus loin son cinéma. Pour High Life, elle retrouve Juliette Binoche et s’offre Robert Pattinson et Lars Eidinger.