Loi Travail XXL, le 16 novembre journée de mobilisation charnière

publié le dans
Cover Image for Loi Travail XXL, le 16 novembre journée de mobilisation charnière

Malgré un appel élargi, tant en terme de signataires que de revendications, les cortèges n’ont pas fait le plein hier. Cependant la continuité du mouvement et les convergences qu’il permet, posent les bases des luttes futures.

Une mobilisation en demi-teinte

Difficile de prétendre à une montée en puissance de la contestation, tant les cortèges d’hier étaient parfois clairsemés. Difficile pourtant de qualifier d’échec cette quatrième journée de mobilisation contre les ordonnances. Si dans la rue, on ne voit pas la foule des grandes heures de la mobilisation de 2016, il faut noter qu’à son troisième mois, le mouvement n’est toujours pas mort.

https://www.facebook.com/JeunesCommunistes76/posts/1653395481384463

La CGT note ainsi dans un communiqué dressant le bilan de la mobilisation d’hier que :

“Aujourd’hui, 16 novembre, ce sont encore des dizaines de milliers de salariés mais aussi privés d’emploi, retraités, jeunes qui ont confirmé qu’ils ne céderont pas sur leurs droits.”

Avant de conclure par ce qui sonne presque comme un nouvel appel :

“Avec la présentation de la réforme de la formation professionnelle hier par le gouvernement annonçant notamment la volonté de supprimer le CIF, Macron démontre une nouvelle fois que c’est à tous les conquis sociaux qu’il souhaite s’attaquer.

La CGT, et ses syndicats, appellent les salariés à s’organiser massivement pour agir et ne plus subir !”

https://www.facebook.com/mjcf84/posts/1956136447934029

Un nouvel élan du côté des jeunes ?

Du côté des jeunes, un nouvel appel interorga avait été produit et mis en pratique localement dans tous les endroits où c’était possible. La mobilisation a pris pour eux une nouvelle tournure, à l’exploitation salariale à laquelle les promet les ordonnances s’ajoute une cynique réforme de l’accès à l’enseignement supérieur.

https://www.facebook.com/JCVienne/posts/1368082693301805

Dans les cortèges jeunes, aux slogans contre la “Loi Travail XXL” se rajoutaient régulièrement des interpellation à la ministre de l’enseignement supérieur. Les jeunes présents dans les cortèges refusent ce qu’ils appellent déjà la réforme Vidal. Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur a présenté un “plan étudiant” dont la mesure phare est la légalisation de la sélection à l’entrée de l’université.

https://www.facebook.com/mjcf37/posts/1483535571722051

Si cette journée de mobilisation ne marquera pas les esprits par son ampleur, elle sera peut être celle qui aura permis de continuer à faire vivre une opposition aux politiques libérales de Macron. En réunissant autour de larges mots d’ordres, il est également possible d’y voir les prémices de futurs fronts unitaires.