Palestine : dangereuses provocations sur l’esplanade des Mosquées

publié le dans

INTERNATIONAL

Cover Image for Palestine : dangereuses provocations sur l’esplanade des Mosquées

La situation en Palestine ne cesse de s’empirer. Des provocations de la part d’extrémistes sur l’esplanade des mosquées sont protégées par des policiers en armes. Menant à des confrontations et à des centaines d’arrestations et de blessés. L’an passé, la période du ramadan avait donné lieu à des exactions semblables.

Contrairement aux résolutions de l’Organisation des Nations unies, Israël annexe toujours plus Jérusalem-Est, excluant le peuple palestinien. Le respect du droit international reste pourtant la seule résolution possible du conflit généré par la colonisation de la Palestine. C’est encore une fois avec violence que s’exprime la politique colonisatrice de l’État israélien. Les provocations religieuses extrémistes servent cette politique.

Risque d’embrasement

Pierre Barbancey soulignait dans L’Humanité que l’année dernière « ces affrontements avaient débordé le simple cadre de la mosquée al-Aqsa, s’étaient propagés dans Jérusalem-Est, puis en Cisjordanie, en Israël et dans la bande de Gaza ». Bien que la situation ne soit pas aussi grave, la riposte palestinienne, notamment celle du Hamas, pourrait être recherchée par Israël. En effet, il n’a fallu que quelques jours pour qu’une roquette soit tirée sur Israël. Et que l’aviation israélienne attaque le territoire palestinien frontalier à l’Égypte. En quelques semaines 23 Palestiniens et 14 Israéliens ont été tués lors d’opérations militaires en Cisjordanie et d’attaques en Israël. 

C’est aussi la situation politique intérieure en Israël qui interroge. Avec un pouvoir mené par une large coalition et de plus en plus instable, le danger d’une politique toujours plus agressive est bien présent. Cette coalition a perdu sa majorité et le Premier ministre Naftali Bennett doit jouer sur tous les tableaux. Sa stratégie de mener une politique dure vis-à-vis des Palestiniens pour élargir sa majorité est un danger pour les peuples.

La France a son rôle à jouer en participant activement à la construction d’une paix juste et durable en Palestine, en pesant de tout son poids, notamment en période de présidence de l’Union européenne.