MJCF Nord
Social-Eco

“Pas un seul jeune au chômage ! 1 emploi ou 1 formation pour chaque jeune !”

La situation des jeunes s’est aggravée avec la crise économique, et l’inaction du gouvernement semble aussi forte que l’enjeu est grand. En effet, le nombre de jeunes au chômage ne cesse d’augmenter et dépassera la barre des 25% d’ici la fin de l’année. A ce chiffre inquiétant s’ajoute celui de 750 000 jeunes arrivant sur un marché de l’emploi saturé et dégradé.

Les 9&10 octobre derniers ont été  l’occasion d’une mobilisation du MJCF avec le Parti Communiste Français sur le  territoire pour porter l’urgence d’un emploi ou d’une formation pour chaque jeune.  Avant Garde réalise un retour sur les initiatives menées par les fédérations du MJCF les 9&10 octobre derniers aux côté des fédérations du PCF. 

L’ambition du Gouvernement pour la jeunesse : chômage et petits boulots 

Dans son plan de relance face à la crise économique, le Gouvernement s’obsède à précariser les jeunes travailleurs pour augmenter les profits en venant dégrader une fois de plus le statut des jeunes en emploi. Entre cadeaux au patronat, avec la mise en place d’une prime à l’embauche pour la signature d’un CDD de trois mois et dégradation de l’emploi public avec la création de 100 000 nouveaux contrats civiques payés 580€ par mois, le Gouvernement ne semble pas avoir tiré les leçons de la crise que nous traversons. 

Les 9&10 octobre derniers, nous avons porté l’urgence que pas un seul jeune ne devait être au chômage en revendiquant notamment la fin des contrats précaires et l’interdiction de toute rémunération en dessous du smic, la mise en place de pré-recrutements dans les fonctions et entreprises publiques telles que la santé, l’éducation et les transports. 

En effet, au lieu de promettre 100 000 services civiques supplémentaires, utilisés en majorité par les employeurs publics pour embaucher des jeunes à 580 euros par mois à la place d’agents sous statut,  l’Etat doit investir massivement dans les services et entreprises publiques. Pour cela, il doit embaucher massivement des jeunes, en les pré-recrutant pour d’une part les former et les titulariser ensuite. En effet, l’Etat se doit de montrer l’exemple en agissant réellement pour l’emploi des jeunes. 

Le Mouvement jeunes communistes de France mobilisé 

A Bordeaux, lors du rassemblement organisé par le parti communiste de Gironde, les  jeunes communistes ont montré que le plan “1 jeune, 1 solution” ne propose rien d’autre que la précarisation de la jeunesse et ont revendiqué “Plus un jeune payé en dessous du Smic”.

🔴 Mobilisation pour l'emploi 🔴Ce samedi nous étions au rassemblement organisé par le Parti Communiste Français :…

Publicada por Jeunes Communistes Gironde – JC 33 en Martes, 13 de octubre de 2020

A Toulouse, les jeunes communistes étaient présent·e·s au rassemblement devant Air France contre les licenciements.

Aujourd’hui on était présent devant Air France aux côtés du PCF 31 contre les licenciements des salarié.e.s ! Restons indigné.e.s et continuons de lutter ensemble pour faire entendre nos revendications ! ✊🔴✈️

Publicada por Jeunes communistes de Haute-Garonne – MJCF 31 en Sábado, 10 de octubre de 2020

A Roubaix et Lille, les jeunes communistes mobilisé·e·s contre les contrats précaires et pour la défense des services publics .

🔴 Nous sommes présent.e.s ce matin avec le Parti Communiste Nord pour la défense de l'emploi. ➡️ Les contrats précaires…

Publicada por Jeunes Communistes du Nord en Sábado, 10 de octubre de 2020

A Chambéry, les jeunes communiste de Savoie rassemblé·e·s pour l’emploi des jeunes, un travail ou une formation aux côtés du PCF.

🔴Rassemblement pour l’emploi au côté du PCF Fédération de Savoie 🔴Les jeunes ne paierons pas la crise !!!#1emploi1formation

Publicada por Jeunes Communistes Savoie en Sábado, 10 de octubre de 2020

A Rennes, le MJCF était présent également au rassemblement organisé avec le PCF 35, avec notamment une prise de parole  sur l’emploi des jeunes et l’urgence de solutions concrètes pour la jeunesse.

Samedi était une journée riche de mobilisations, à Rennes. D'abord l'initiative pour l'emploi, pour l'amélioration des…

Publicada por Jeunes Communistes 35 en Lunes, 12 de octubre de 2020

A Poitiers, les jeunes communistes de la Vienne dénonçait la gestion castrophique de la crise par le Gouvernement et revendiquait un autre avenir que celui de précarité qui nous est proposé :  https://www.facebook.com/MJCF86/posts/3195967353846654

A Lyon, les jeunes communistes du Rhône ont pris la parole pour revendiquer une sécurisation de l’emploi des jeunes et investissement dans les services publics : https://www.facebook.com/JeunesCommunistesduRhone69/posts/2970415739731158 

A Lens, les jeunes communistes du Pas Calais, présent·e·s à la sous-préfecture pour l’emploi : https://www.facebook.com/JeunesCommunistes62/posts/2644363389227228 

A Paris, rassemblement devant l’hôpital Saint Antoine aux côtés du PCF et de la CGT pour pour exiger des créations d’emplois dans l’hôpital public et des pré-embauches au statut pour les soignant·e·s en formation.  

🔴 Rassemblement pour l'emploi dans l'hôpital publicPrésent.es au rassemblement cet après-midi devant l'hôpital Saint…

Publicada por Jeunes Communistes de Paris en Sábado, 10 de octubre de 2020

A Tour, les jeunes communistes d’Indre-et-Loire étaient avec le PCF 37 devant l’entreprise Sanofi qui profite de la crise pour réaliser des profits 

Aujourd’hui, le Gouvernement n’investit pas dans la jeunesse, pire encore c’est un nivellement par le bas qui est en cours. Le Mouvement Jeunes Communistes de France propose une toute autre alternative : un emploi, ou une formation pour chaque jeune.

Rédaction
Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde