capture d'écran site internet pack 15-30capture d'écran du site internet pack 15-30
Social-Eco

Dans la région de Fillon, son programme déjà en application

Dans les Pays de la Loire l’exécutif régional est dirigé par Bruno Retailleau fidèle lieutenant de Fillon. Son premier véritable budget donne le ton de la politique qu’il entend mener et il devient évident que la priorité n’est pas donnée à la jeunesse.

Première cible en date, le Pack 15-30, initialement composé de 9 dispositifs facilitant l’accès à l’autonomie des jeunes qui se voit amputé ou modifié de 5 d’entre eux à partir de la rentrée 2017.
Le Pass Complémentaire Santé qui permettait le remboursement jusqu’à 100€ par la mutuelle sur le premier contrat souscrit va être supprimé.

Même sort pour le Pass 1ère Installation qui offrait une aide financière jusqu’à 200€ pour un premier logement non-meublé situé en Pays de la Loire.

Le Pass Culture et Sports est suspendu alors qu’il s’agit de la mesure la plus populaire et le plus emblématique du pack 15-30. Il s’agit d’un chéquier au tarif de 8€ pour bénéficier de réductions sur un éventail d’offres culturelles (théâtre, licences de sport, livres…) et engagement citoyen.

Le Pass Prévention Contraception qui consistent en des coupons pour consultations gratuites (délivrance contraceptifs, spécialistes…) est modifié à la baisse.

Enfin l’Ordipass qui permettait l’acquisition d’un ordinateur portable à tarif préférentiel de 20 à 200€, il est également supprimé.

Un large collectif régional s’est formé pour s’y opposer. Les jeunes ont été les premier à dégainer une initiative d’ampleur autours des jeunes communistes du Maine et Loire, l’UNEF Angers et l’UNL du Maine et Loire. Le concert contre la suppression du pack 15-30 a réuni plus de 300 jeunes angevins pendant plusieurs heures en plein cœur de leur ville.

Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde