rédaction
EDITO

Assemblée Nationale des animatrices et animateurs du MJCF : un temps démocratique fort pour l’UEC !

Après une année particulièrement rude pour les jeunes, les étudiants et les étudiantes, le MJCF et sa branche étudiante, l’UEC, doivent répondre présent, être à l’offensive et montrer aux jeunes qu’une autre alternative est possible, et que c’est en rejoignant l’UEC et le MJCF que l’on peut participer à sa construction. 

Les 4,5 et 6 juin se tient l’Assemblée nationale des animateurs et animatrices du Mouvement Jeunes Communistes de France. Il s’agit d’un temps démocratique fort pour le MJCF, l’aboutissement d’un processus entamé il y a plusieurs semaines déjà, à tous les échelons du Mouvement. 

Lors de l’ANA, les jeunes et les étudiants communistes débattront collectivement du renouvellement des deux campagnes nationales du MJCF, à l’aune des élections présidentielles et législatives de 2022. 

Les étudiants et les étudiantes communistes se sont pleinement inscrits dans le processus démocratique du Mouvement. En participant partout sur le territoire aux débats des fédérations consacrés aux résolutions de campagnes nationales mais aussi via la tenue de conférences de secteur pour échanger sur l’activité de l’UEC pour l’année à venir. 

En effet, le dimanche 6 juin aura lieu la séance étudiante de l’ANA. Les délégué·e·s de la séance étudiante de l’ANA débattront collectivement du déploiement  des campagnes du MJCF dans l’enseignement supérieur et la recherche, de l’analyse portée à l’enseignement supérieur et la recherche et à la précarité étudiante, de l’adresse aux étudiantes et étudiants pour l’année à venir afin de continuer à renforcer l’organisation. 

Depuis l’ANA d’octobre 2020, alors que les établissements d’enseignement supérieur étaient fermés, l’UEC s’est renforcée partout sur tout le territoire, de nouveaux secteurs se sont créés, des mobilisations étudiantes ont émergées, des batailles ont été gagnées, des adhésions ont été réalisées. 

Il s’agit pour nous de continuer dans cette dynamique, de redevenir l’organisation de référence pour les étudiantes et les étudiantes, de renforcer l’organisation pour des lendemains meilleurs, de  donner voix au chapitre à chaque étudiant et étudiante qui nous rejoint !  

Les débats de ce week-end promettent d’être riches et la fraternité au rendez-vous !