L'Humanité
Vivre ensemble

Fête de L’Humanité : la vente militante prend de l’ampleur

La traditionnelle fête de L’Huma se tient le 10, 11 et 12 septembre. Les communistes partent à la rencontre des citoyens pour défendre ce journal. Militants et amoureux de ce journal d’un peu plus d’un siècle, les partisans s’avancent et militent pour faire vivre cette glorieuse histoire. 

Soutenir un journal engagé et solidaire

L’objectif du bon de soutien est de soutenir le journal de Jean Jaurès. Si le bon permet de recevoir une invitation à la Fête de L’Humanité et de profiter de l’ensemble de la programmation, il participe aussi à faire vivre un journal unique dans le paysage de la presse. 

Pourquoi donc ? L’information est livrée au commerce et les empires médiatiques produisant une information médiocre. Bernard Arnault, Arnaud Lagardère Xavier Niel, la compétition est rude pour le journal de qualité qu’est L’Humanité. La concentration de tous les titres de presse dans les mains de quelques groupes menace constamment le pluralisme. 

L’Humanité est riche en information critique. Solidaire avec les luttes sociales et politiques, attentif aux réalités du monde du travail, voix de paix dans le monde, le journal donne une place de choix à ceux et celles qui luttent pour un changement de société. 

Journal né en 1904 au service du mouvement ouvrier, il est important de soutenir l’humanité, pour l’honneur de cet héritage commun et accomplir le rêve de Jaurès, son fondateur. 

Une vente militante

D’accord, mais comment faire ? Il suffit de se rendre à la fédération du Parti communiste la plus proche de chez toi.

D’autre part, les militants partout se mobilisent devant les arrêts de métro à l’exemple de la fédération du 13 arrondissement de Paris. Ou encore, dans les bars pour un moment convivial et sympathique comme à la fédération du Havre. Ou bien, si cela n’est pas possible, aller sur le site https://bds.agp.fr/.  

Les fédérations innovent dans leur idée amusante et passionnée de promouvoir la fête de l’humanité ! Et cela serait dommage de ne pas avoir la chance d’aller à la rencontre des militants du MJCF et du PCF. Les personnes ayant pu acheter leur bon de soutien témoignent de leur plaisir d’avoir discuté politique et en particulier avec la jeunesse communiste, qui inspire un espoir sur beaucoup de points. 

Grâce aux nombreux militants du PCF et du MJCF, la fête de l’humanité est possible. Car la fête de l’humanité a besoin de personnes motivées pour faire de cette fête un grand moment de partage et de politique. Les militants proposent, expliquent, transmettent cette fête populaire et émancipatrice, permettant de s’appeler “camarade” autour d’une bière, d’offrir un espace de solidarité et d’amitié aussi avec les peuples notamment à travers le village international. Ainsi tout ce travail de fond permettra à une ouvrière, un étudiant, une artiste, un lycéen, une retraitée, un paysan de partager de grands moments, faisant ainsi vivre la phrase “l’humain d’abord”.