Avant-Garde | Rédaction
EDITO

Grève mondiale pour le climat : des écolos cocos nombreux·ses et déterminé·e·s

L’édito de Camille Lainé, secrétaire générale du Mouvement des jeunes communistes de France.

Depuis des semaines, des milliers de jeunes se mobilisent partout dans le monde sur cette thématique. On est effectivement dans une urgence climatique. Énormément de jeunes se sentent concernés et c’est bien normal, depuis des années, la situation se détériore et nous récupérons une planète de plus en plus mal en point.

Aujourd’hui, c’est la grève mondiale pour le climat, aucun doute que c’était un grand succès, énormément de jeunes dans les rues partout en France. Les lycéen·ne·s par milliers se sont déplacés.

Nous, les Jeunes Communistes étions largement mobilisé·e·s, parce que quand on est communiste on est écologiste, red is the new green !

Mais dire ça ce ne sont pas juste des mots, pour être écologiste il ne suffit pas de repeindre tout en vert, comme le font nos gouvernements successifs depuis des annés. Les petites mesurettes par ci par là, la culpabilisation individuelle des consommateurs et consommatrices n’a aucun sens. Pour véritablement sauver le climat, il faut changer le système. C’est ce que nous portons en tant que communistes.

Aujourd’hui c’est bien le capitalisme qui détruit la nature, qui l’exploite à son profit et ravage la planète.

Alors aucun doute il nous faut dépasser le capitalisme.

Nous étions nombreuses et nombreux à travers tout le pays pour se mobiliser aujourd’hui, on remet ça demain à la marche pour le climat et on continuera autant qu’il le faudra.

Pour sauver le climat, une seule solution : La révolution !

Camille Lainé
Camille Lainé
Secrétaire Générale du MJCF