JC 69
A LA UNE Environnement

Grève pour le climat, la France entre dans un mouvement mondial

Plus de 150 000 lycéens ont défilés dans près de 200 cortèges en France répondant à l’appel à une grève scolaire mondial pour le climat. Une mobilisation qui fait écho aux mobilisations qui ont eu lieu dans beaucoup des pays développés.

Une mobilisation historique

10 000 à Nantes et à Rennes, 50 000 à Paris, 2 000 à Clermont-Ferrand, plus de 12 000 à Lyon, 5000 à Lille, la participation aux différents cortèges illustrent le succès de la mobilisation. Partout les participants étaient particulièrement jeunes avec parfois des collégiens mobilisés. Le jeune âge des manifestants a favorisé la bonne tenue des cortèges, les dispositifs policiers étant nettement moins agressifs que coutume. L’inventivité était également au rendez-vous avec de nombreuses pancartes aux slogans humoristiques.

Plus de 2000 lycéens et étudiants lors de cette grève scolaire pour le climat sur Clermont !Il est plus qu'urgent d'…

Publicada por JC Puy de Dôme en Viernes, 15 de marzo de 2019

Peut être pouvait-on voir ici ou là une certaine naïveté dans les slogans criés ou dans le mode d’action lui-même de grève scolaire. Unanimement salué la mobilisation est condamné à gagner en maturité sous peine de disparaître. Le relatif consensus autour de la nécessité de combattre le réchauffement climatique éclate systématiquement face aux mesures à prendre pour le faire.

L’entrain des jeunes mobilisés, leur fraîcheur et la radicalité qu’ils sauront nécessairement revendiquer à l’heure des choix, peut amener à faire de cette journée un tournant dans la lutte contre le réchauffement climatique.

A Avignon, on réfléchit aux revendications

A Avignon 800 jeunes se sont mobilisés dans 6 lycées différents ainsi que des étudiants de la faculté.

Le rendez-vous était fixé à 8h dans cette dernière pour réaliser des pancartes et préparer des slogans. Vers 10h les jeunes se sont élancés en cortège passant par toutes les grandes places et ont remonté la rue de la république pour se rassembler devant la mairie puis devant le palais des papes. Sur le trajet, les manifestants se sont donné pour mission de ramasser les déchets croisés en chemin.

Sur la place du palais, plusieurs prises de paroles sont intervenues avant que les jeunes se séparent en petit groupe pour réfléchir à des revendications. Au premier rang des revendications issues de ces atelier, on trouve une demande de davantage de sensibilisation sur les enjeux de développement durable dans les cursus scolaires, mais également que soit privilégier la consommation de produits locaux ou encore la nationalisation de l’énergie.

🗣 GRÉVE POUR LE CLIMAT 🗣Beaucoup de monde ce matin pour la première grève climatique d'Avignon. Tous les lycées et l'université étaient mobilisés ✊✊

Publicada por Jeunes Communistes Vaucluse – MJCF 84 en Viernes, 15 de marzo de 2019

A Orléans, atelier pancarte

A Orléans plus de 1000 jeunes ont pris part à la manifestation dont beaucoup de très jeune. L’ambiance est festive et l’inexpérience des manifestants palpable. Après quelques tours dans le centre-ville à s’époumoner les lycéens se sont arrêter pour débattre.

Les jeunes communistes du Loiret présents dans le cortège ont ensuite fait valoir leur expérience pour animer un atelier de réalisation de pancartes.  La revendication la plus reprise par l’ensemble de la manifestation était la gratuité des transport, une bataille menée localement par les jeunes communistes.

De nouvelles photos de la manif pour le climat !Rappel :🔴 Nous étions plus de 1000 personnes en manif pour le…

Publicada por JC 45 – Mouvement Jeunes Communistes du Loiret en Viernes, 15 de marzo de 2019

A Lille, la justice sociale c’est faire payer aux riches la pollution

A Lille plus de 5000 personnes battaient le pavé l’après midi. Le  matin, à l’appelle des jeunes communistes du Nord une grosse centaine de lycéens se sont rassemblée devant le siège de la métropole européenne de Lille afin de réclamer la gratuité des transports en communs.

Durant la manif, beaucoup de  revendications très diverses mais avec pour prisme majorité la volonté d’associer la justice sociale à la lutte contre le réchauffement climatique. Les manifestant on fait valoir  la nécessité d’une action forte pour l’écologie et une volonté de faire payer les riches pour lutter contre la pollution.

🔴 Énorme mobilisation des jeunes aujourd'hui à Lille pour sauver la planète ! 🌍➡️ Abattre le capitalisme est AUSSI une urgence écologique 👊

Publicada por Jeunes Communistes du Nord en Viernes, 15 de marzo de 2019

A Charleville-Meziere, 5 lycées débrayés

Dans les Ardennes, Esteban coordinateur départemental du MJCF raconte :

Nous avons commencés avec une vingtaine de personnes pour finir avec une bonne centaine de manifestants suite à nos différents passages devant les lycées.

Nous avons tout d’abord mis la priorité sur le fait que nos voix de lycéennes et lycéens doivent compter car nous ne voulons pas étudier dans un monde où l’avenir n’existe pas. Nous avons également beaucoup parlé du fait que nous voulons que la très grande majorité des transports de marchandises se fassent par voies ferroviaires et fluviales car nous pensons que c’est une revendication très concrète. En effet, nous avons mis l’accent sur ce capitalisme et cette mondialisation qui détruit tout. Qui cherche à faire le plus de profit possible en faisant le moins d’investissement possible et cela au détriment de tout, de la santé des gens, de l’humain lui même et surtout de la nature !

Nous avons été devant 5 établissements afin de ramener un maximum de lycéens, ce qui a d’ailleurs très bien fonctionné puisqu’ils se sont retrouvés dans chaque slogans que nous scandions et dans nos revendications. Nous avons donc défilé dans Charleville-Mezieres pendant 4h en s’arrêtant à des points clés par rapport à nos revendications : la gare et une station essence. Notre défilé qui s’est passé sans incidents a occasionné la fermeture des grilles de quatre lycées, ce qui aura d’ailleurs donné envie aux autres lycéens de nous rejoindre. Notre défilé a eu un réel impact d’après nous puisque les différents proviseurs ont compris qu’il fallait désormais compter sur la JC08. Les pancartes, les drapeaux et la bonne humeur étaient de sorti malgré la pluie !

🔴 Une centaine de lycéens venant de Charleville-Mezieres se sont rassemblés et ont marchés toute la matinée pour le…

Publicada por Mouvement Jeunes Communistes Ardennais en Viernes, 15 de marzo de 2019
Rédaction
Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde