MJCF 94
Vivre ensemble

Journée à la mer avec les Jeunes Communistes du Val-de-Marne

Alors que partir en vacances devrait être un droit pour toutes et tous, près de 50% des familles ne peuvent se permettre ce luxe. A Vitry, ville populaire du Val-de-Marne, ce chiffre est encore plus haut.

Fort de ce constat et suite à l’impulsion des Jeunes Communistes de Vitry-sur-Seine, la fédération du MJCF du Val-de-Marne a organisé le dimanche 19 août une journée à la mer. Tractage en foyers de jeunes travailleurs et dans les quartiers populaires pour annoncer cette sortie pour 3€ par personne. Une somme symbolique permettant de participer au financement de cette initiative tout en permettant à n’importe quelle famille de venir passer une journée à la mer.

Direction Dieppe

Résultat : direction Dieppe pour 50 vitriots. Au programme soleil, mer, baignade et parc d’attraction sur le front de mer de la capitale du communisme municipal balnéaire.

Accueillis par une délégation des Jeunes Communistes de Seine-Maritime et la secrétaire de section de Dieppe, les membres du groupe, dont plus de la moitié avaient moins de 30 ans, se dirigent alors vers la mer afin de profiter du soleil normand. La veille se sont 1 700 personnes qui venaient sur la même plage lors de la sortie organisée par la fédération de l’Oise du Parti Communiste Français

La réussite de l’évènement était déjà assurée par le sourire des familles et des jeunes participants et prendra toute sa forme politique avec les 10 adhésions réalisées parmi les jeunes participants. L’année prochaine la fédération du Val-de-Marne reconduira cette initiative avec des bus supplémentaires.

Aujourd’hui on organise la 1ère journée à la mer des Jeunes Communistes du Val de Marne.C’est près de 50 personnes qui…

Publicada por Mjcf Val de Marne en Domingo, 19 de agosto de 2018

Le droit aux vacances : faire du concret pour changer la vie des gens et porter nos revendications

Si cette journée à la mer s’inscrivait dans le cadre de notre combat pour le droit aux vacances, il s’agissait aussi d’une action de résistance face aux mauvais coups portés par notre gouvernement contre le pouvoir d’achat : baisse des APL, attaque des droits des salariés, baisses des salaires, casse du service public… Alors que le gouvernement nous dit que tout est impossible, nous répondons qu’au contraire : NOUS ON PEUT !

En effet, si nous, Jeunes Communistes, sommes en capacité d’organiser une journée à la mer pour les vitriots, qu’attend donc le gouvernement pour permettre aux jeunes et aux travailleurs de pouvoir partir en vacances ? Comme ce fut le cas pour les congés payés, acquis de haute lutte en 1936, il faudra se battre pour obtenir ce droit.