kingsman-cercle-dor-suite-facile-reussieAffiche du film
CULTURE

Kingsman : Le Cercle d’Or, une suite facile réussie

On avait  apprécié Kingsman: Services Secrets sorti en 2014 qui donnait un sacré coup de jeune au film d’espion, Matthew Vaughn revient donc avec un deuxième épisode, Kingsman: le cercle d’or au casting toujours aussi attrayant.

LE FILM

Kingsman est une agence de renseignement britannique avec ses hommes en costumes trois pièces. Dans le cercle d’or, l’agence se voit totalement détruite en Grande Bretagne et doit donc s’allier à son cousin américain: Statesman.

Ensemble ils doivent sauver le monde après que le cartel de drogue le plus influent de la planète ait empoisonné tous ses produits dans un plan diabolique afin de légaliser la consommation de drogue.

LE CASTING

Avec un casting britannico-américain, Matthew Vaughn réussit à rassembler une belle brochette d’acteurs. On retrouve donc les mêmes personnages que dans le premier volet: Colin Firth, toujours aussi classe et le jeune Taron Egerton toujours aussi bon, mais aussi Channing Tatum, Julianne Moore et Elton John dans son propre rôle.

Donc un joli casting, plutôt impressionnant avec des acteurs qui assument leurs personnages jusqu’au bout !

LE FILM

Kingsman: le cercle d’or réussit encore son pari de rajeunir le film d’espion dans une comédie efficace. Les scènes de combats sont toujours aussi bien réalisées et rythment le film qui est plutôt long (2h20). Ainsi on ne s’ennuit pas, et Vaughn nous offre des scènes hilarantes.

Pourtant, on s’y attendait, le film se repose sur les bases du premier volet et ainsi ne se renouvelle pas. On retrouve les mêmes codes de la comédie d’espionnage qui avait fait la réussite du précédent. Kingsman 2 ne prend pas de risques et reste dans sa zone de confort.

Si certaines références au premier épisode sont plaisantes, leur trop grand nombre nous fait nous demander si le réalisateur ne tombe pas dans la facilité en utilisant des scènes entières de Kingsman: services secrets.

A aller voir quand même

Kingsman: le cercle d’or reste tout de même un bon film d’action, plaisant à regarder sur grand écran.

On peut décerner une mention spéciale à Elton John simplement parfait dans son auto-parodie.