Capture d'écran site Parcoursup
A LA UNE Éducation

Le calendrier Parcoursup 2020, nouvelle année de sélection

Depuis sa mise en place à marche forcée en 2018, la plateforme Parcoursup préside aux destinées de centaines de milliers de lycéens. 

Pas de grand changement

La sélection à l’entrée de l’université est en vigueur pour la deuxième rentrée consécutive. À la clef des milliers de bacheliers et étudiants en réorientation privés de la formation de leur choix. Pour l’année scolaire 2018-2019 le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche avait pris soin de ne diffuser que des informations minimales rendant impossible les comparaisons avec l’année précédente. 

Si les mobilisations qui ont accompagné la mise en place de la nouvelle plateforme n’ont pas eu de répliques en 2019, un bug gênant avait toutefois touché la procédure. La stratégie de surbooking de certaines formations sélectives afin d’assurer le remplissage de leurs classes avait conduit des centaines de lycéens à voir un vœu accepté être ensuite refusé alors même qu’ils avaient refusé d’autres propositions d’admission. 

La seconde édition de Parcoursup n’a toutefois pas suscité autant de critiques que la première, du moins en termes de calendrier. Pour cette année scolaire, le calendrier s’organise donc assez logiquement de la même manière que l’année dernière. On peut toutefois anticiper que celui pour l’année scolaire 2020-2021 sera amené à évoluer, la réforme du bac aura atteint les classes de Terminale et donc le calendrier des épreuves terminales.

Le calendrier 

Début décembre

C’est généralement la période à laquelle un premier choix doit être fait par les élèves sur leurs fiches de dialogue dans le cadre de la tenue des conseils de classe.

20 décembre 

La liste actualisée des formations disponibles pour Parcoursup 2020 sera accessible. La liste de l’année dernière est déjà accessible afin que les élèves puissent se renseigner tout comme le site terminales2019-2020.fr

22 janvier

Ouverture des inscriptions sur Parcoursup. Les élèves devront comme les années précédentes formuler jusqu’à 10 vœux toujours non ordonnés. Un vœu pourra toutefois comporter des sous-vœux afin de demander une même formation dans différents établissements. 

12 mars

Dernier jour pour formuler des vœux sur la plateforme. Les dossiers demandés peuvent toutefois être complétés plus tard. 

2 avril

Dernier jour pour finaliser ses vœux, jusqu’à cette date il est également possible de supprimer des vœux en cas de changement d’avis. 

19 mai

Début de la phase d’admission, les premières réponses arrivent. Le système étant conçu comme il est seule une courte majorité des lycéens se verra retourner une réponse positive à cette date. Pour les autres, ça sera le début de l’attente qu’une place se libère en fonction des validations des affectations de leurs camarades mieux classés. 

Mi-juin

La phase d’admission est suspendue le temps des épreuves du bac. Cette suspension a été mise en place l’année dernière pour répondre aux critiques qui dénonçaient l’impact du stress de l’affectation sur les performances des élèves à l’examen. 

Fin juin

Ouverture de la phase complémentaire. Cette phase permet aux élèves sans réponse positive sur la phase principale de chercher une solution pour s’inscrire dans l’enseignement supérieur. Il s’agit ici moins de répondre aux attentes des élèves que d’afficher les meilleurs taux d’affectations possibles pour le ministère. 

Du 29 juin au 1er juillet

Les candidats sont invités à indiquer les vœux pour lesquels ils sont en attente qui les intéressent toujours. C’est également une nouveauté de l’année dernière visant à fluidifier le processus d’admission. Si des élèves en attente sur Parcoursup ont effectivement trouvé une formation ailleurs et ont quitté la plateforme, d’autres peuvent se laisser piéger. Il suffit de trois jours d’inattention au milieu de l’été et au début des vacances scolaires pour voir ses candidatures être annulées. 

Début juillet

Début des inscriptions administratives pour les nouveaux bacheliers ayant accepté une proposition d’admission. 

15 juillet

Les dernières propositions d’admissions seront envoyées à cette date. 

17 juillet

Dernier jour pour accepter une proposition d’admission et fin de la phase principale. 

11 septembre

Fin de la phase complémentaire. Cette dernière est accessible à la mi-juin. Cependant, des dispositifs existent dès le 19 mai pour ceux qui auraient essuyé que des refus à leurs vœux. Il faut alors prendre contact auprès de son établissement. Il ne faut pas non plus hésiter à prendre contact avec des syndicats lycéens ou étudiants, des associations de parents d’élèves ou tout autre collectif faisant pression sur les autorités académiques. Les élus locaux peuvent également parfois contribuer à débloquer des situations. Malgré l’apparence d’une procédure fermée et absolue, il existe souvent des marges de manœuvre que l’action collective peut révéler. 

Rédaction
Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde