Rédaction | Avant Garde
A LA UNE Vivre ensemble

Le MJCF a tenu son 43ème congrès à Villejuif

Les 28, 29 et 30 janvier le Mouvement Jeunes Communistes de France a tenu son 43ème congrès. 

Près de 300 délégué·e·s étaient réunis avec les mesures de distanciation sociales (1 mètre entre chaque table) à Villejuif, dans le Val de Marne. Après l’accueil des délégations et le passage obligé  au contrôle du passe vaccinal, le 43ème Congrès de la plus grande organisation de jeunesse du pays a débuté en grande pompe. 

Les mots d’accueil encourageant de Pierre Garzon, maire de Villejuif, Ozer Oztorun secrétaire départemental du PCF 94 et de Léon Deffontaines, secrétaire général du MJCF n’ont pas laissé de marbre les délégué·e·s du Congrès. 

S’en est suivi une présentation du bilan d’organisation du Mouvement depuis trois ans, ponctué de témoignages de fédérations autour de l’évolution de leur structuration. Un temps nécessaire avant l’ouverture du débat autour du texte d’orientations politiques. En effet pour la Vie des départements du MJCF : “L’idée ici est de prendre le recul nécessaire à une prise de décision collective éclairée.” 

Des débats enrichissants et des discours enthousiasmants

Le débat autour du texte a été découpé en quatre temps tout au long du week-end suivant à peu près la façon dont il était organisé. La commission texte était chargée de donner son avis sur les amendements reportés par les délégations. 

Lors de son Congrès, le MJCF et sa branche étudiante (l’UEC) ont réaffirmé l’attachement à ses deux campagnes nationales toujours dans cette volonté de se structurer au plus proche de la vie des jeunes. 

Au-delà des débats d’orientation, le 43ème Congrès du MJCF a permis de mettre en avant la  pétition nationale contre Parcoursup via une action réussie de déploiement de banderoles sur les ponts de Seine : www.stopparcoursup.org

Le 43ème Congrès du MJCF était également l’occasion de réaffirmer la solidarité internationale avec la présence et le discours de nombreux et de nombreuses déléguées internationales, dont le Secrétaire Général de la FMJD. 

Enfin la présence de Fabien Roussel en vidéo et la venue de  Ian Brossat directeur de campagne de Roussel ont permis de réaffirmer la complémentarité et l’attachement du PCF au MJCF. Des discours salués par les délégué·e·s, tout comme celui de Fabien Gay, directeur du journal L’Humanité. 

Cet événement politique unique dans le pays s’est déroulé dans la fraternité et a marqué aussi un renouvellement générationnel émouvant.

Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde