Avant-Garde | Rédaction
A LA UNE

L’édito de Camille Lainé

L’année change, la lutte continue !

Aucun doute, l’année démarre fort ! En 2018 ça va secouer pour la jeunesse, entre la réforme des universités et parcoursup’ désormais remplaçant d’apb, il ya des perspectives de mobilisation qui s’ouvrent !

Partout dans le pays nous devons nous mobiliser pour faire plier ce gouvernement et affirmer que nous voulons pouvoir choisir notre orientation et prendre en main notre avenir ! Nous avons un grand rôle à jouer dans la période, Macron et sa clique sont entrain de lancer une offensive sans précédent sur nos droits mais nous serons, j’en suis sure, déterminé.e.s pour lui mettre des bâtons dans les roues et proposer autre chose ! Dans nos lycées, nos facs, nos villes nous devons construire des initiatives partout pour affirmer que nous ne sommes pas condamnés à l’échec et que les jeunes de ce pays veulent avoir leur mot à dire !

2017 s’est clôturée sous le signe de  la libération de la parole. Grâce à toutes ces femmes qui ont brisé le silence et fait changer la honte de camp . Les violences sexistes et sexuelles sont partout dans la société, y compris dans notre organisation, nous ne l’avons pas découvert le 6 janvier. Notre organisation ne doit laisser aucune place aux violences sexistes et nous devons être à la hauteur de la situation pour répondre à ces enjeux en interne et mener la bataille pour en finir avec le patriarcat sous tous les fronts.   

La semaine du Féminisme que nous organiserons en 2018, comme chaque année, sera cruciale, alors que les réacs se lèvent et nous parlent de “puritanisme”, de “haine des hommes” pour banaliser les violences faites aux femmes, nous devons être à l’offensive partout en France pour continuer à faire avancer l’égalité et abattre tous les murs que l’on essaye de dresser devant nous !

Faire changer les mentalités, faire changer la honte de camp, dans nos organisations comme dans la société ne peut plus attendre.

De grands enjeux sont face à nous, soyons à l’offensive !

Bonne année à toutes et tous.  

Rédaction
Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde