Avant-Garde | Rédaction
EDITO

L’édito de Camille Lainé

Il y a urgence à mettre fin au blocus de Gaza !

La situation est catastrophique à Gaza, depuis les événements du week end dernier, les attaques meurtrières n’ont pas cessé.

Pour rappeler les faits, Netanyahou était en France dans le cadre des cérémonies du 11 novembre, mais aussi pour le forum pour la paix… Pendant qu’il célébrait donc la paix en France, une opération militaire a eu lieu à Gaza : des militaires des forces spéciales se sont infiltrés à Gaza et ont assassiné un dirigeant du Hamas. Six palestinien·ne·s ont été assassiné·e·s ce soir là et plusieurs ont été blessé·e·s.

Par la suite, l’aviation israélienne a bombardé Gaza et fait des dizaines de mort·e·s et de blessé·e·s détruisant de nombreuses habitations.

Les palestinien·e·s ont riposté par des tirs de roquettes, ce qui a permis à Israël mais aussi à la communauté internationale, notamment à la France, de condamner immédiatement ces tirs et ce “cycle de violence” sans ne jamais mentionner ni l’incursion militaire, ni les bombardements israéliens !

Contre toute attente, en milieu de semaine Netanyahou a annoncé le cessez le feu avec Gaza. Ce qui a plutôt fait des remous dans son gouvernement puisqu’à la suite de cela, Avigdor Liberman son ministre de la défense a démissionné, retirant par la même occasion son parti, Israël Beitenou, de la coalition… Ce qui réduit à un seul siège d’avance à la Knesset (61 sur 120) la majorité du premier ministre qui risque de la perdre.

Liberman a expliqué qu’il quittait le gouvernement puisque ce dernier “achète du calme à court terme au prix de notre sécurité à long terme”. Il n’est d’ailleurs pas le seul à penser ça puisque des centaines d’israéliens ont manifesté hier à Tel Aviv pour “dénoncer la capitulation de Netanyahou face au Hamas”… Une manif pour demander une guerre… C’est complètement fou mais bien réel.

Mener campagne pour la liberté du peuple palestinien est plus que jamais nécessaire. Il faut continuer ici en France à interpeller largement, pour témoigner et faire savoir ce qu’il se passe en Palestine. Il faut toujours plus mettre la pression sur notre gouvernement pour qu’enfin ils réagisse. La France doit reconnaître l’Etat Palestinien au plus vite ! Il y a urgence.

Les Jeunes Communistes seront évidemment au coeur de la lutte ! Revoir notre camarade Salah Hamouri en liberté ne peut que nous donner espoir et courage pour ne jamais lâcher et être toujours plus déterminé·e·s !

Camille Lainé
Camille Lainé
Secrétaire Générale du MJCF