Avant-Garde | Rédaction
EDITO

L’édito de Camille Lainé

Un hiver de mobilisation !

Depuis des semaines la mobilisation grandit en France. Il y a, bien sur, les gilets jaunes mais la mobilisation s’est beaucoup élargie !

Notamment dans la jeunesse. Depuis deux semaines, il y a une énorme mobilisation dans les lycées, y compris en région dans des territoires ruraux. Des lycéen·ne·s de France entière, bloquent leurs lycées, vont en manif et sont déterminé·e·s. Il en est de même pour les étudiant·e·s avec de plus en plus de facs qui font des AG et se mobilisent malgré la période de partiels.

Il y a une vraie colère dans la jeunesse, contre ce système qui nous divise et qui favorise toujours les mêmes. Tous ces jeunes mobilisés rejettent la politique libérale de Macron, sa sélection, sa réforme du bac et réclament des moyens pour étudier.

Les Jeunes Communistes sont, bien sur, au cœur de la lutte, partout en France nous sommes présent·e·s dans la mobilisation et nous sommes déterminé·e·s.

Depuis septembre nous avons lancé une campagne sur les questions d’éducation “Notre avenir, nos choix ! L’éducation est un droit !” grâce à laquelle nous avons déjà pu aller à la rencontre de nombreux jeunes autour de ces questions.

Le combat ne fait que commencer mais nous ne lâcherons rien, une belle semaine de mobilisation s’achève et nous continuerons la semaine prochaine.

Le gouvernement aura pourtant essayé de faire taire ce mouvement en utilisant sans retenue la répression. Ce qui s’est passé, notamment à Mantes La Jolie mais ailleurs aussi, est particulièrement scandaleux. C’est donc par la violence, l’intimidation et l’arrestation qu’on répond aux jeunes de ce pays qui s’expriment ?

Mardi j’étais dans les Hauts de France pour me mobiliser avec mes camarades et j’ai passé des heures à attendre devant le commissariat d’Amiens que trois jeunes camarades sortent de garde à vue. Deux d’entre eux n’avaient que 15 ans… leur seul crime était de se mobiliser. C’est comme cela qu’on répond à la jeunesse de France qui s’engage ?

Mais la répression ne nous fait pas peur. Nous continuerons sans relâche à nous mobiliser . Aucune doute que la semaine prochaine sera une nouvelle semaine chargée pour le mouvement social et que des centaines de lycées et d’universités seront bloquées !

Demain sera encore une forte journée de mobilisation à l’appel des gilets jaunes, les annonces de Macron n’auront rien calmé… Pas un mot sur la jeunesse pendant toute son élocution malgré la mobilisation en cours, toujours rien sur l’ISF, des mensonges éhontés sur le SMIC avec une augmentation qui n’en n’est pas une “donne moi ton portefeuille que je te donne 100 euros”. Ce n’était clairement pas à la hauteur des enjeux. Alors toujours toutes et tous dans la rue.

Nous avons réussi une belle journée du 14, toutes et tous ensemble dans la rue : salarié·e·s, chomeurs et chomeuses, lycéen·ne·s, étudiant·e·s.

Ce n’est qu’un début ! Nous avons eu un printemps des luttes aucun doute que nous construisons un hiver de mobilisations !

Camille Lainé
Camille Lainé
Secrétaire Générale du MJCF