Affiches des films
CULTURE

Les conseils cinéma pour le week-end

Cette chronique présente les films qui m’attirent le plus parmi les sorties de la semaine. Je me base sur la filmographie du cinéaste, la bande annonce et le synopsis du film quand je n’ai pas pu le voir avant !

Whitney – la drogue c’est mal

« Elle a vendu 200 millions d’albums. Elle détient le record du plus grand nombre de numéros 1 consécutifs. Sa chanson « I Will Always Love You » est le single le plus vendu par une chanteuse. Derrière les records, les rumeurs, les scandales, les secrets et la gloire, voici la vraie Whitney. »

On voit depuis quelques années les documentaires sur des chanteuses émerger, Amy (Winehouse), Janis (Joplin) etc. Et souvent ces derniers sont plutôt réussis et arrivent à se démarquer du rythme et du montage classique des documentaires. On espère que Whitney s’inscrit dans cette lignée. Mais il est toujours délicat de déconstruire l’image idéalisée des artistes, au travers d’images d’archives plongeant dans la plus grand intimité de l’humain. Ainsi, la démarche se doit d’être bienveillante pour ne pas tomber dans le voyeurisme.

Sofia – être une femme au Maroc

« Sofia, 20 ans, vit avec ses parents à Casablanca. Suite à un déni de grossesse, elle se retrouve dans l’illégalité en accouchant d’un bébé hors mariage. L’hôpital lui laisse 24h pour fournir les papiers du père de l’enfant avant d’alerter les autorités… »

Un premier film d’une réalisatrice franco-marocaine en devenir qui dépeint une société encore réactionnaire et aux lois patriarcales. La réalisatrice ne tombe pas dans le larmoyant et la dramaturgie pour proposer une analyse sérieuse de la société en évoquant les rapports de classe et la condition féminine. Ce thriller social présenté au dernier Festival de Cannes (Un certain regard) est lourd de sens et saisissant.

Invasion – l’alien est en vous

« Pourquoi tout le monde change-t-il soudainement de comportement ? Etsuko est-elle la seule à se rendre compte que son amie, son patron, son mari ne sont plus tout à fait les mêmes ? Peu à peu, elle réalise que les humains sont en train de perdre leurs émotions… « 

Avec Invasion, Kiyoshi Kurosawa prouve qu’on peut faire un film fantastique sans effets spéciaux et le réussir. A travers une mise en scène pointue et un scénario psychologique le réalisateur s’intéresse au rapport à l’amour  et à l’empathie dans la société mais ne fait pas d’eau de rose et le pathétique. Et il n’y a probablement pas plus à ajouter si ce n’est de vous conseiller d’aller le voir.