mjcf-250-jeunes-communistes-reunis-ce-week-end-pour-un-present-fait-de-lutteCamille Le Net | Avant Garde
A LA UNE FRANCE

MJCF, 250 jeunes communistes réunis ce Week-End pour un présent fait de lutte

Ce week-end, 250 délégués de fédérations du MJCF de toute la France se sont réunis à Paris pour débattre des orientations du mouvement et de la nouvelle donne politique. Réuni sous la bannière d’une citation du Che dont nous célébrons cette année les 50 ans de la mort,  « le présent est fait de lutte, l’avenir nous appartient » ce fut un temps aussi politique que fraternel.

mjcf-250-jeunes-communistes-reunis-ce-week-end-pour-un-present-fait-de-lutte-7Gwenn Herbin | Avant Garde

Salah Hamouri et la Palestine dans toutes les têtes

Les deux journées de travaux ont commencé dès le vendredi soir par une table ronde sur la Palestine et l’utilisation des prisonniers politiques par l’occupant israélien. Elsa Lefort dont le mari, Salah Hamouri, est détenu à nouveau depuis le 23 août dernier, a livré un témoignage fort et poignant de l’acharnement subit par les palestiniens, notamment à Jérusalem Est.

Lire aussi : Salah Hamouri à nouveau emprisonné

Fabien Gay, jeune sénateur communiste de Seine-Saint-Denis, ancien dirigeant national du MJCF, a lui rappelé son expérience de la campagne menée pour faire libérer Salah une première fois en 2011. Son expérience faisait ainsi écho à l’activité des jeunes communistes actuellement engagés depuis août dernier dans le même combat.

mjcf-250-jeunes-communistes-reunis-ce-week-end-pour-un-present-fait-de-lutte-1Aude Jourdain | Avant Garde

Camille Lainé, secrétaire générale du Mouvement Jeunes Communistes de France a pu elle raconter ses différents voyages de solidarité en Palestine. Le débat riche en interrogation sur la situation sur place et sur les moyens d’action a permi aux nombreux jeunes communistes présents de renforcer leur détermination et de se former.

Bertrand Heilbronn, président de l’AFPS était également présent pour apporter ses lumières sur la situation des palestiniens et la réalité des prisonniers politiques. Le débat s’est conclu par le vote à l’unanimité d’une déclaration du mouvement demandant l’engagement total du gouvernement français pour obtenir la libération de Salah Hamouri.

Contre la précarité, les jeunes communistes répondent présents

Le lendemain, c’est dès 9h30 que les 250 délégués étaient présents sous la coupole, conçue par Oscar Niemeyer, pour applaudir à tout rompre, le discours de Camille Lainé. La secrétaire générale du Mouvement Jeunes Communistes de France, a rappelé au cours de son allocution l’engagement entier des communistes en faveur de la libération de la parole des femmes victimes de violences sexistes.

Cet engagement s’est matérialisé par le vote solennel d’une déclaration qui a profondément irriguée les débats du week-end.

mjcf-250-jeunes-communistes-reunis-ce-week-end-pour-un-present-fait-de-lutte-2Aude Jourdain | Avant Garde

Le premier temps de débat en plénière a alors pu commencer. L’occasion pour les participants venus de toute la France de mettre en avant leur réalité locale, apporter les nuances qu’ils jugeaient nécessaires sur l’analyse des mouvements sociaux récents, les échéances électorales de 2017 ou encore l’évolution du rapport des jeunes à l’emploi et leurs conditions de formation qui en découlent.

La séance s’est conclue par un riche débat sur les formes à donner à la suite de la campagne du mouvement contre la précarité. Il a été fait le choix de garder une campagne très large permettant une déclinaison au plus près des réalités locales des jeunes du pays.

mjcf-250-jeunes-communistes-reunis-ce-week-end-pour-un-present-fait-de-lutte-9Gwenn Herbin | Avant Garde

La paix comme boussole dans le monde et en Palestine

L’après midi a débuté par un temps d’échange sur les questions internationales et la campagne de solidarité avec la Palestine conduite par le MJCF. Là aussi, il a pu être constaté la richesse des interventions qui témoignent de la vitalité du mouvement et de sa diversité.

Ce temps fut l’occasion pour le mouvement de confronter ses positions anti-impérialistes aux évolutions récentes des relations internationales. L’engagement historique pour la paix, des communistes continuent de vivre à travers la nouvelle génération qui a prouvé au cours de cette séance son profond attachement à combattre la guerre et les logiques des impérialistes.

mjcf-250-jeunes-communistes-reunis-ce-week-end-pour-un-present-fait-de-lutte-3Aude Jourdain | Avant Garde

Ce fût également l’occasion de s’interroger sur comment faire vivre concrètement la solidarité internationale qui les animent. Ces interrogations se sont notamment focalisées autour de la campagne de solidarité avec le peuple palestinien. A l’heure, où les annonces de Donald Trump éloignent encore un peu plus une paix déjà lointaine, tous les délégués présents étaient unanimes pour renforcer l’activité du mouvement de popularisation de la cause palestinienne parmi la jeunesse française.

Lire aussi : La monumentale erreur de Trump sur Jérusalem et la Palestine

Au-delà de ce travail de communication , les jeunes communistes se sont interrogés sur comment avoir une approche plus concrète qui permette une mobilisation plus grande des jeunes. Les tournois de foot régulièrement organisés un peu partout en France comme accroche à la cause palestinienne ont ainsi été très largement salués par les participants. Enfin il a été décidé de continuer la collecte entamée cette année pour financer la plantation d’oliviers en Palestine.

Des pistes de travail pour la direction et un meeting contre le Plan étudiant

Toujours le samedi après-midi des temps en plus petits comités se sont tenus afin de donner des pistes de réflexion et des chantiers à travailler pour la direction nationale. Sur les questions de transport, d’emploi, mais aussi plus généralement sur comment faire vivre la solidarité concrète, les 250 délégués se sont répartis en 12 ruches. Ces débats à chaque fois riches et formateurs sont également des temps privilégiés d’échanges d’expériences qui permettent aux jeunes communistes présents de repartir dans leur départements chargés à bloc.

mjcf-250-jeunes-communistes-reunis-ce-week-end-pour-un-present-fait-de-lutte-5Aude Jourdain | Avant Garde

Chacun de ces ateliers a ainsi dégagé une brève synthèse des matériels, pistes de réflexion à approfondir et travailler par le conseil national. Le conseil national, direction du mouvement, a été renouvelé à hauteur de 30% dans la foulée. Ce renouvellement annuel permet à la direction de l’organisation de jeunesse de suivre les aléas de la précarité qui rendent si difficile l’engagement pérenne des jeunes.

La journée du samedi s’est conclue par une table ronde en forme de meeting, où Camille Lainé a pu discourir sur le nouveau Plan étudiant au côté de Lila Le Bâs, présidente de l’UNEF et Clara Jaboulay, présidente de l’UNL. La loi qui introduit la sélection à l’université a ainsi été unanimement dénoncée par une tribune 100% féminine.

Lire aussi : La sélection à l’Assemblée Nationale

mjcf-250-jeunes-communistes-reunis-ce-week-end-pour-un-present-fait-de-lutte-8Camille Le Net | Avant Garde

Une organisation qui se réinterroge

La journée du dimanche a vu se tenir un débat de très haute qualité sur les pratiques d’organisations. Cette qualité reflète le bon qualitatif fait par le mouvement à la suite de son renforcement et son redéploiement sur le territoire. Ce débat de haut vol a été une illustration de la maturité dont peuvent faire preuve les jeunes quand on leur laisse la parole et de leurs capacités décisionnelles. Il vient finalement illustrer une fois de plus la pertinence d’une organisation de jeunes autonome.

Interrogeant leurs propres cadres et leurs pratiques à l’heure où certaines forces politiques rejettent les partis traditionnels et leur fonctionnement, les jeunes communistes ont pu montrer que le renouveau pouvait être démocratique et ne passait pas uniquement par les structures minimalistes et autoritaires que représentent les nouveaux mouvements qui ont vu le jour.

Aude Jourdain | Avant Garde

L’intérêt de l’organisation, de la structuration et du respect des cadres ont ainsi été soulignés à de nombreuses reprises par des jeunes qui veulent voir leur organisation être appropriée par le plus grand nombre. Cette ambition de renforcement a été aussi l’occasion de penser comment faire du mouvement un lieu à l’abri de la violences des rapports sociaux imposée par le capitalisme dans la société.

L’occasion en somme de commencer à faire vivre le projet révolutionnaire du MJCF dans ses propres cadres tout en restant au plus près des jeunes.

Les jeunes communistes prêts pour 2018

Aude Jourdain | Avant Garde

Cette Assemblée Nationale des Animateurs a permis aux 250 délégués et à leur fédération de repartir dès la rentrée à la lutte, notamment contre le Plan étudiant et la sélection à l’entrée de l’université.

Ce temps aura été l’occasion pour les jeunes communistes de prouver une fois de plus leur force et leur détermination à faire bouger les choses. Ce fût le sens du discours de clôture de la secrétaire générale, invitant tous ses camarades à faire vivre les débats et les décisions prises dans leurs départements, dans leurs villes et partout auprès des jeunes.  

Rédaction
Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde