orleans-les-jeunes-communistes-combattent-la-fermeture-dun-bureau-de-posteSchahin Karagoz | Avant Garde
FRANCE

Orléans : Les jeunes communistes combattent la fermeture d’un bureau de poste !

Vendredi 26 Janvier 2018 les jeunes communistes du Loiret ont rejoint le collectif contre la fermeture du bureau de poste des Aydes à la limite d’Orléans, Fleury les Aubrais et Saran.

Ils retrouvent une trentaine de militants du PCF, de la CGT, du syndicat Solidaires ou de simple usagers qui occupent depuis la veille le bureau de poste sans électricité ni chauffage pour tenter d’empêcher sa fermeture le lendemain. Dans ce bureau de poste passe plus d’une centaine de personnes par jour mais face à la volonté de transformer les services publics en entreprise, il se retrouve en danger comme 4000 autres qui seront fermés d’ici peu.

Le collectif, créé en octobre 2017, milite depuis des mois pour empêcher la fermeture de ce bureau rénové en 2013 et loin d’être vétuste comme on pu l’entendre nombre d’usagers. Odile Thomas syndicaliste à la CGT travaillant aux chèques postaux d’Orléans dénonce :

« La Poste nous a proposé de laisser le Bureau ouvert pendant un mois, comme un moratoire mais refuse de mettre ses engagement par écrit »

Ce mépris a conduit  à l’occupation du bureau de Poste et vise à alerter plus largement sur la situation des autres, comme le précise Odile :

« C’est le 3eme Bureau qui ferme sur Orléans et La Poste a pour projet de fermer 6 des 11 bureaux existant sur Orléans même » 

Les jeunes communistes du Loiret se sont joints au blocage afin d’apporter un peu de soutien dans cette lutte pour le Service Public, du café, des gâteaux et quelques boissons, Julien militant depuis 2011 dans le Loiret ajoute :

« Dans mon quartier à Orléans le bureau de poste à été supprimé, on est forcé de se rendre aux droits de l’homme pour retirer les colis et pour les dépôts c’est au carrefour market du coin, paye ton service public ! »

Les deux jours d’occupation des locaux  auront vu la coupure d’électricité, l’envoie d’agents de sécurité pour empêcher les usagers de rentrer ainsi qu’un huissier de justice. Ce dernier portait une lettre d’assignation à comparaître pour Mathieu Gallois adjoint à la mairie de Saran et secrétaire fédéral du PCF 45, ainsi qu’à Alain Romero élu PCF à la mairie de Fleury les Aubrais.

orleans-les-jeunes-communistes-combattent-la-fermeture-dun-bureau-de-poste-2Schahin Karagoz | Avant Garde

Les militants du collectif pour le bureau de poste de Aydes ont finalement vu venir à 21h30 le directeur régional adjoint de la poste qui a notifié par écrit l’engagement de la poste, à ne pas fermer ce bureau avant quatre à six semaine. Une première victoire donc, pour les militants Orléanais qui ont pu rentrer dormir chez eux plutôt qu’au sol du bureau de la poste des Aydes.