Rédaction | Avant Garde
EDITO

Pourquoi je ne regarderai pas le débat entre Mélenchon et Zemmour

Il y a quelques semaines, Jean-Luc Mélenchon a interpellé Eric Zemmour sur les réseaux sociaux pour le défier en duel dans un débat télévisé. C’est chose faite, le débat sera organisé sur BFM TV ce jeudi. Depuis, la communication sur format de combat de catch fait le tour d’internet. 

En se la jouant chef d’orchestre d’un débat contre l’extrême droite, le candidat de la France insoumise souhaite se relancer après un lancement de campagne maussade et des apparitions médiatiques ternes.

Ce débat vient servir les deux côtés. D’un côté Jean-Luc Mélenchon se pose en opposant direct à l’extrême droite, ce qui avait déjà été sa marque de fabrique en 2012, de l’autre Eric Zemmour, alors qu’il n’est même pas encore officiellement candidat se trouve légitimé sur le champ politique par un ancien candidat à la présidentielle.  Condamné pour injures raciale et incitation à la haine, il pointe les musulmans comme unique mal de la France.

Il se trouve ainsi propulsé candidat à la présidentielle par un de ses futurs adversaires, ce qui n’avait pas été le cas jusqu’alors. Enfin, cela représente une publicité inespérée pour les deux débatteurs, on estime à cinq ou six millions le nombre de téléspectateurs de ce débat. 

Trois gagnants de ce débat : Mélenchon, Zemmour et BFMTV, et une grande perdante : la démocratie. On ne gagne jamais rien de bon à dérouler le tapis rouge à l’extrême droite.

Ce débat offrira la plus grande audience médiatique d’Eric Zemmour jusqu’à maintenant. Or, son discours ne peut être toléré dans une démocratie digne de ce nom. 

Le débat est biaisé, son discours d’extrême droite ne repose que sur des fantasmes, des mensonges et des arguments construits de toute pièce. Le débat démocratique est impossible, ils ne sont là que pour salir et mentir. La haine et la xénophobie ne sont pas une opinion, ce sont des délits qui n’ont rien à faire sur un plateau TV. Alors que nous partageons des constats et analyses similaires avec Jean-Luc Mélenchon, se rabaisser à un tel débat n’est pas acceptable. Combien de nouvelles polémiques vont sortir de ce débat et faire le tour des plateaux TV ?

Je trouve la recherche de l’audience par la polémique particulièrement abjecte et irresponsable. Eric Zemmour devrait être interdit de plateaux, pas convié à des débats, encore moins par des personnalités de gauche. Je ne donnerai aucun crédit à cette mascarade, je ne regarderai pas ce débat de la honte. 

Donner une tribune à de tels propos, c’est porter la responsabilité de l’aggravation de la crise démocratique dans laquelle nous nous trouvons.