“Stop à Parcoursup” : 3 banderoles sur la Seine

publié le dans

Éducation

Cover Image for “Stop à Parcoursup” : 3 banderoles sur la Seine

Pendant le 43ème congrès du MJCF, 3 banderoles contre Parcoursup ont été déployées sur la Seine, devant 300 jeunes communistes rassemblés pour protester contre la sélection.

Cette action coup de poing a annoncé le lancement d’une pétition sur le site stopparcoursup.org. Un clip de campagne a également été diffusé sur les réseaux sociaux du Mouvement Jeunes Communistes de France : des militants sont retournés à Mantes-La-Jolie, à l’endroit où 151 lycéennes et lycéens avaient été mis à genou le 6 décembre 2018 par les forces de l’ordre. 

Les Jeunes Communistes, par la voix de leur Secrétaire Général Léon Deffontaines, promettent que cette année, “Ils ne nous mettrons pas à genoux.”

Une pétition contre la sélection

Le MJCF est clair : la plateforme Parcoursup doit être supprimée. Lors de l’édition 2021, environ 120 000 élèves n’avaient aucune affectation suite à la phase principale d’admission. À l’arrivée, ce sont 80 000 lycéennes et lycéens qui se sont retrouvés sans aucune affectation à la rentrée.

Dès à présent, les fédérations du Mouvement et ses secteurs de l’UEC organisent partout en France des actions coup de poing pour dire stop à Parcoursup et militent sur les lycées, les universités et les cité-U pour parler de l’enjeu du droit à la formation, montrer qu’une autre alternative à la sélection et au tirage au sort est possible, et récolter des contacts via cette pétition. 

Les contacts obtenus via la pétition seront organisés autour d’initiatives locales mais seront surtout nécessaires pour construire une mobilisation d’ampleur des jeunes et des étudiants en mars pour dire Stop à la sélection. Le MJCF est décidé à construire des jours heureux.