valerian-cite-mille-planetesCapture d'écran de la bande annonce
CULTURE

Valérian et la cité des mille planètes

Sorti le 26 juillet dernier, Valérian et la cité des mille planètes est un film de science fiction réalisé par Luc Besson. C’est une libre adaptation de la bande dessinée Valérian et Laureline. Le film est une production française mais la version originale est en anglais du fait d’un casting avec des acteurs venant de nombreux pays.

Le casting

Le casting est assez impressionnant. Rihanna fait ainsi une apparition remarquée. On retrouve également de grands noms du cinéma français comme Alain Chabat ou Mathieu Kassovitz.

Les deux acteurs principaux sans être les plus expérimentés ne sont pas des inconnus. Cara Delevingne (Laureline) a débuté sa carrière comme mannequin. Elle est actrice depuis 2015 et a tourné dans 3 films avant celui-ci. Dane DeHaan (Valérian) a débuté sa carrière en 2008 et a une filmographie un peu plus fournie. Il est surtout connu pour son rôle dans The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un Héros dans le rôle du bouffon vert .

Synopsis

Suite à la rencontre Apollo-Soyouz en 1975, de plus en plus de nations, puis de planètes rejoignent la station spatiale internationale qui est rebaptisée “Alpha”, cité où toutes les nations et toutes les espèces vivent en paix.

Nous sommes alors au 28ème siècle. Valérian et Laureline sont deux agents mandatés pour rétablir l’ordre et la paix sur Alpha alors que son équilibre est menacé par une force obscure pour l’heure non identifiée.

Vous avez lu les BD ?

Si le film est une adaptation des bandes dessinées de P. Christin et J.C. Mézières, sorties dans les années 1970, le scénario du film ne suit pas exactement celui de la bande dessinée.

Malgré certaines différences comme par exemple des acteurs beaucoup plus jeunes que les personnages principaux dans la BD, Christin et Mézières ont déclaré ne pas s’être senti trahis par cette adaptation.

Besson et Mézières avaient déjà travaillé ensemble sur le désormais culte 5e élément. Si vous appréciez cet univers, vous ne devriez donc pas être déçus.

Le film

Loin du navet de l’espace décrit par la presse américaine, le film se laisse regarder et offre un bon moment de divertissement. Il est vrai qu’il traîne quelques longueurs. Le scénario ne casse pas des briques, et les répliques ne vous resteront pas en tête.

Il en est toutefois exactement de même pour les films de superhéros américains sans qu’ils subissent le même lynchage. L’action omniprésente mêlée à des touches d’humour les rapproche pourtant.

La 3D est très correctement gérée offrant de superbes scènes. Les images de synthèse sont d’une grande qualité et impressionnent dès le début du film.

Ce n’est probablement pas le meilleur film de Besson, mais il se regarde sans soucis et mérite probablement plus d’égard que ce que lui ont infligés les critiques.

Rédaction
Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde