voeux-de-pierre-laurent-faire-choix-progres-socialRédaction | Avant Garde
FRANCE

Voeux de Pierre Laurent : “Faire le choix du progrès social pour tous”

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti Communiste Français présentait hier soir place du Colonel Fabien, ses voeux.

Abrité par l’oeuvre architecturale de Niemeyer, plusieurs centaines de personnes se sont pressées pour écouter le secrétaire national du parti communiste. Une fois la coupole remplie, les militants présents se pressaient devant les écrans disposés au rez de chaussée du bâtiment.

Rappelant que notre monde est actuellement tout à la fois en crise environnementale qu’en pleine révolution technologique et que cette période ouvrait des “possibilités inégalées”, Pierre Laurent a déroulé un beau discours dans lequel il a salué le mouvement de libération de la parole des femmes. Il a ensuite dénoncé avec force, l’incertitude et les dangers pour le monde que représentent les décisions irréfléchies de Donald Trump. Il a également longtemps fustigé Lactalis, la triche de l’entreprise et l’impunité de son PDG. Il a enfin rappelé toute l’humanité indispensable pour les migrants et dont le gouvernement semble incapable.

Il a appelé, 50 ans après Mai 68 à de nouvelles audaces sociales rappelant l’injustice que représente la loi Travail XXL pour les salariés du pays.

Détaillant la feuille de route qu’il souhaite impulser à la veille du congrès extraordinaire du PCF il s’est exprimé ainsi :

“Mettre fin à la prédation de la finance, réinvestir dans le développement des capacités humaines, reconquérir le pouvoir de décider dans l’entreprise et dans la cité, voilà comment nous voulons agir concrètement pour transformer le monde.”

Considérant que le projet communiste était loin d’être une utopie il a rappelé les masses d’argent qui échappent chaque année au bien commun :

“L’évasion et l’optimisation fiscales sont un racket permanent, 80 milliards d’euros pour la seule évasion fiscale évaluée pour notre seul pays.”

Le dirigeant du parti avait placé ses voeux sous le signe de la contre offensive face au gouvernement Philippe. Il a ainsi vigoureusement attaqué l’exécutif :

“Il précarise l’emploi et facilite le licenciement […] Il pique 5 euros par APL dans la poche de ceux qui n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois. […] Il offre 4,6 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches “

Il a ensuite fait la promotion des Etats Généraux du progrès social qui auront lieu en février. L’occasion pour les communistes de dresser l’état des lieux dans plusieurs domaines et de construire des revendications pour bâtir une société alternative plus juste. Les quatre thématiques retenues s’attachent à coller au plus près des problématiques des travailleuses et travailleurs. Le travail et la protection sociale sont ainsi le premier de ces quatre thèmes. Viennent ensuite, l’industrie, les services publics et le logement, thèmes sur lesquels les communistes luttent toute l’année partout en France.

Pierre Laurent a également tenu à saluer les jeunes, notamment ceux qui se sont mobilisés à travers les organisations de jeunes au cours des derniers mois. Le Parti Communiste a décidé de mettre son congrès extraordinaire sous le signe de la jeunesse. Parmi ces organisations, le Mouvement Jeunes Communistes de France et sa branche étudiante, ont été particulièrement salués par le secrétaire nationale :

“Je félicite les étudiants, les organisations de Jeunesse, dont la Jeunesse Communiste de France et l’UEC qui sont de ce combat.”

Le dirigeant communiste salue ainsi à la fois l’avenir du parti mais également son passé puisque nombre de dirigeants ont été formés à la JC comme est régulièrement surnommé le MJCF dans les rangs du parti.

Le vieux parti qui fêtera bientôt ses cent ans se devait de saluer comme il se doit ses jeunes s’il veut prétendre faire face au prétendu “nouveau monde” incarné par le Président de la République. Souhaitant renouveler ses cadres à la suite de son congrès le Parti Communiste aura plus que jamais besoin de pouvoir s’appuyer sur une solide organisation de jeunes.

Pierre Laurent a d’ailleurs rappelé dans la suite de son discours l’engagement des communistes pour la Palestine, campagne notamment menée par le MJCF. Il a ainsi pu réaffirmé l’exigence d’une reconnaissance par la France de la Palestine en ces termes :

“La France se grandirait en reconnaissant au plus vite l’État de Palestine.”

Après un riche discours régulièrement applaudi par l’assemblée nombreuse le secrétaire national du Parti Communiste Français a conclu son intervention par une invitation :

“Ensemble, jetons le soleil dans le ciel. “

Rédaction
Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde