Webmaster | Avant Garde
CULTURE

93 Empire, quand Fianso pose le drapeau sur la carte !

Alors que le mois d’octobre prend de véritables allures de rentrée dans le monde du rap, aujourd’hui est sorti le projet 93 Empire.

“Un cercle, un anneau pour les gouverner tous”

Pilotée et montée de toute pièce par un Fianso au top de sa forme, cette compilation regroupe une partie importante des rappeurs du 93 de plusieurs générations.

On y retrouve les habitués des projets de Fianso come Hornet La Frappe, Heuss l’enfoiré, Soolking, Vald, Kaaris, Boozoo Bakhaw, Kalash Criminel, Bakyl, etc. mais aussi des révélations issues de Rentre Dans le Cercle comme Landy ou QE Favelas. A eux viennent s’ajouter, Sadek, Mac Tyer, Dinos, Rémy, Vegedream, Dadju, L’artiste, Nakk, 4 Keus Gang, ainsi que des “vieux” qui font office de très bonne surprise comme Busta Flex, Alpha 5.20 et NTM.

Pochette de l'Album

“Le 9 et le 3 sur le drapeau”

Le morceau réunissant Fianso et NTM avait d’ailleurs déjà beaucoup fait parler de lui puisqu’il était sorti avant l’album tout comme le titre Woah, grosse sensation de l’été.

Tourné à la Fête de l’Humanité, sur leurs terres séquano-dyonisiennes, le clip de “Sur le drapeau” était chargé en symbolique. Quoi de mieux pour un hymne au 93 que d’en capter les images lors d’un concert sur la plus grosse scène de France située dans ce département ? Quoi de mieux que la Fête de l’humanité, cette place culturelle unique en France, montée de toutes mains par les communistes pour faire valoir les années de charbon des compères dyonisiens et du Blanc Mesnilois pour en arriver là ?

Et les communistes s’en sont fait une fierté d’accueillir ce featuring devenu légendaire symbole de la place qu’ils accordent à la culture, au rap et plus généralement de leur vision de ce département comme une mine de richesse de toutes sortes alors qu’il est le plus pauvre et le plus délaissé de France…

93 Empire c’est un hymne de ralliement derrière une certaine conception de la banlieue, de sa valorisation par et pour elle-même. Des sons énervés comme ils en ont le secret à l’image du premier morceau, des punchlines mythiques comme celle de Nakk “le 9-3 se met à genoux que pour faire ses lacets”, des délires de prod’ comme le morceau 93 coast, les ingrédients sont réunis pour que cet album occupe longtemps les top ventes et les esprits.