Rédaction | Avant Garde
Éducation

Bac 2019 : Un bac qui restera dans les annales

Les résultats du baccalauréat sont tombés ce vendredi. Je tiens à féliciter l’ensemble des nouvelles bachelières et nouveaux bacheliers.

Une fois n’est pas coutume, ces résultats tombent en plein contexte de grève de corrections des copies de la part des professeurs. De nombreux enseignants ont décidé de faire grève pour protester contre les réformes Blanquer. Les syndicats d’enseignants exigent notamment d’ouvrir des négociations sur ces différentes réformes à commencer par la réforme du bac. 

Tout comme en décembre avec les lycéens, Blanquer est aller au bras de fer au bras de fer et refuse de recevoir les grévistes.  Résultats : une gestion calamiteuse des corrections de copies. Blanquer a saboté les résultats du bac pour préserver sa réforme. Par endroit certains jurys se sont fait expulser, dans d’autres, ils ont tout bonnement était remplacé par les chefs de centre d’examen, les notes des copies non-corrigées sont remplacée par la moyenne des élèves ce qui marque une rupture d’égalité entre les élèves, etc. 

Cette situation n’est pas acceptable. Le ministre doit prendre ses responsabilités et donner satisfaction aux revendications légitimes des lycéens et des syndicats d’enseignants.  

Si la réforme du bac est maintenue, le bac 2019 est l’avant-dernière édition du bac tel que nous le connaissons aujourd’hui. Une chose est sûre entre l’une des dernière édition du bac comme diplôme nationale et la gestion calamiteuse des corrections de copies, les résultats de 2019 resteront gravés dans les annales.