chilla-engagee-artistePochette de l'EP
CULTURE

Chilla, engagée mais artiste avant tout !

Avec la sortie, le 10 novembre dernier, son premier EP intitulé Karma, Chilla a de nouveau fracassé la porte du Rap français. L’EP de la jeune lyonnaise, qui a laché le violon pour le rap il y a plusieurs années, était plutôt attendu au vu de sa notoriété grandissante ces derniers mois.

Connue pour ses textes à forte connotation féministe et pour sa manière d’aborder le sujet sans concession, la nouvelle pépite du producteur Tefa avait à coeur d’aboutir vite sur un premier projet qui deviendra sa carte d’identité dans le monde du Hip-Hop.

Sur cet EP, on retrouve la Chilla que l’on connaît, que l’on attend, mais pas uniquement, et c’est en ça que Karma trouve son succès.

Son engagement présent au coeur de cet EP

Son côté féministe – ou humaniste comme elle tient à l’appeler – est bien sûr au rendez-vous. L’EP s’ouvre sur le morceau Si j’étais un homme dans lequel elle fait la peau aux hommes sexistes et machos de nos sociétés patriarcales en se mettant dans la leur. Ce désormais célèbre morceau, aux presque 5 millions de vues sur Youtube, n’est d’ailleurs pas le seul titre aux résonances féministes.

Salle Chienne, 6ème morceau du projet, s’impose comme le texte provocateur de son EP et celui qui n’a pas manqué de faire parler d’elle. Elle y dénonce les attaques et insultes sexistes qu’elle a dû essuyer toute sa vie et particulièrement depuis son entrée dans le milieu très viril et masculin du rap. “Ca vous fait du bien les mecs ? C’est le moment de vous défouler !” Avec ces mots prononcés lors d’un concert à Cergy en novembre dernier, Chilla donne à ce morceau une saveur particulière et parvient à l’amener comme un coup de poing devant un public exclusivement masculin.

Son dernier freestyle, sorti et clipé à l’occasion de la journée mondiale contre les violences faites aux femmes, l’a une fois de plus propulsé sur le devant de la scène. Mais c’est peut être elle qui le résume le mieux dans une interview accordée au quotidien gratuit 20 minutes :

“Je me suis juste dit : « Si ce n’est pas moi, qui va le faire ? » Comme j’ai déjà fait des chansons sur ce thème, et parce que j’ouvre souvent ma gueule sur le sujet des droits des femmes, on me posait la question de ce que je pensais de #BalanceTonPorc. Mais je ne suis pas la meilleure oratrice et j’étais en train de défendre mon EP donc j’ai préféré faire ce que je sais faire : du son.”

Au delà de l’engagement, un premier projet réussi

En effet, il paraît parfois compliqué de parler de Chilla sans évoquer ses positions féministes. Pourtant son EP ne se résume pas à ça et les 10 morceaux qui le composent affirme sa réussite musicale. Aller sans retour, Trouble, Je viens de nulle part ou encore Millionnaire – sa collaboration avec Sofiane, venu ici l’appuyer comme un clin d’oeil à sa participation efficace au morceau Mon p’tit loup – confirment le talent de la jeune femme.

Karma est la compilation d’une musique travaillée, bien produite et sublimée par sa voix qui, avec une assurance particulière, passe du chant à un format beaucoup plus “kick”, traduisant un véritable talent.

Cet EP et plus largement la place qu’occupe Chilla représentent également un symbole dans l’univers HIP-HOP. Il y a quelques années, certains auraient volontiers sorti Chilla de l’Univers Rap en lui collant une étiquette de “chanteuse de R’n’B” ou en la cantonnant à des refrains.

Les seules femmes pouvant se revendiquer de l’univers Rap était triées sur le volet notamment au travers de leur manière de kicker, leur apparence ou l’image qu’elles pouvaient renvoyer. C’est le cas notamment de MC’s très talentueuses comme Casey, Ladea ou La Gale.

Exception faite de Diam’s, il n’y avait que deux camps. Aujourd’hui, même les rappeurs chantent, et c’est le style entier qui a évolué laissant plus de places à des artistes comme Chilla, Moon’A ou Punchlynn et bien d’autres.

En résumé, Chilla nous offre un EP qui fait office de carte de visite attrayante pour la suite de sa carrière qui s’annonce prometteuse au vu de ses tout juste 23 ans.