Avant-Garde | Rédaction
A LA UNE

L’édito de Camille Lainé

Palestine…plus que jamais !

Irresponsable, chaotique, scandaleuse…les adjectifs pour qualifier l’attitude de Donald Trump cette semaine ne manquerait pas si l’on devait les énumérer. En annonçant sa volonté de transférer l’ambassade des Etats Unis à Jérusalem, le président des Etats Unis s’est mis à dos une grande partie du monde et vient d’enclencher un processus qui risque de connaître une issue dramatique.

La reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël, en violation du droit international et en opposition avec la quasi-intégralité de la communauté internationale, est probablement la pire erreur de la présidence de Trump jusqu’à présent.

Considérée comme la future capitale de l’Etat palestinien, Jérusalem- Est est annexée de fait par Israël depuis 1967 et la guerre de six jours. En 1980, le parlement israélien vote une loi légitimant l’annexion de la partie Est de la ville et la désigne comme capitale du pays. Une décision illégale au regard du droit international et jamais reconnue par la quasi-totalité de la communauté internationale. Ce qui vient de se passer cette semaine est donc historique dans le mauvais sens du terme…

La situation pour les Palestiniennes et Palestiniens est déjà, nous le savons, très alarmante. A Gaza, les jours sont comptés avant que les denrées s’épuisent et que le situation ne devienne plus vivable, ailleurs l’occupation, les humiliations, les emprisonnements, les meurtres ne cessent de marquer le quotidien.

Pour nous, qui menons la bataille quotidiennement pour agir ici et maintenant, cette nouvelle est scandaleuse et la France doit la combattre ! Si la position de la France semble avoir été plutôt acceptable dans cette séquence il ne faut pas se duper non plus sur les contradictions qui existent concernant notre politique étrangère notamment sur cette question. Comment ne pas remettre en cause les différents soutiens accordés à la politique d’Israël ? Comment ne pas pointer les accords économiques existants ? Comment ne pas penser au cas de Salah Hamouri ? Enfin, comment ne pas interroger la venue de Netanyahou ce week end en France ?

La tension est palpable en Palestine et de nombreux soulèvements ont déjà eu lieu. Les mort-e-s et les bléssé-e-s risquent de s’accumuler car nous ne pouvons pas faire comme si ce n’était pas la troisième armée du monde face à un peuple sans défense. Nous comptons déjà deux morts et des centaines de blessés au moment où je vous écris. Nous serons donc de toutes les mobilisations, de toutes les solidarités pour faire entendre la voix des palestiniennes et des palestiniens, pour exiger une paix juste et durable et pour que la France agisse concrètement !

Palestine Vivra !

Camille Lainé
Secrétaire Générale du MJCF