Avant-Garde | Rédaction
HORS CATEGORIE

L’édito de la semaine de Camille Lainé

Face aux violences et au mépris, les jeunes résistent!

Retrouvez chaque vendredi, l’édito Camille Lainé, secrétaire générale du MJCF.

On voit, au fil des heures, s’accélérer le rythme de la campagne présidentielle, nous ne sommes plus qu’à 16 jours du premier tour. En temps normal, chacun serait en train de choisir le bulletin à mettre dans l’urne au moment du scrutin. Ce n’est pas ce qu’il se passe chez les jeunes. Nombreux sont ceux qui ne se déplaceront pas le 23 avril ou qui exprimeront leur désespoir par le vote du pire…

La raison à cela ? Le mépris avec lequel nombre de candidats abordent cette campagne. Les affaires de détournement de la droite et de l’extrême droite sont dans toutes les têtes. Macron dit avoir connu la précarité en ne gagnant « que » 1000€ par mois lorsqu’il était étudiant. La pauvre Pénélope se plaint de devoir se réveiller tous les matins à 6h30 par peur des perquisitions, alors qu’à cette même heure des millions de jeunes se lèvent dans tout le pays pour aller travailler ou étudier. Ou sont les questions de jeunesse et des travailleurs, un an après la loi travail ?

Au MJCF nous disons qu’un tel mépris ne peut plus durer et nous appelons les jeunes à voter massivement pour Jean-Luc Mélenchon le 23 avril. Les idées portées par sa candidature progressent, notamment chez les jeunes, et c’est une bonne chose.

Sans illusion, nous continuons le travail auprès des jeunes, et pour les jeunes.

Sur la scène internationale par exemple, c’est pour la paix et la solidarité que nous nous mobilisons en dénonçant l’impérialisme et les massacres, comme en Syrie cette semaine. Nous agissons ici et maintenant pour une paix juste et durable, comme le montre notre combat en solidarité avec le peuple palestinien. Nous vous donnons d’ailleurs rendez-vous demain au Sénat pour notre colloque « 2017 un Etat palestinien maintenant » !

Nous sommes de toutes les batailles à la veille de ces élections et il reste donc 16 jours aux autres candidats pour entendre les aspirations des jeunes. Et les organisations de jeunesse, dont nous faisons partie, comptent bien les y aider. Dès ce weekend, à Metz et à Angers les jeunes seront mobilisés pour faire entendre que 2017 ça ne sera pas sans les jeunes !

Camille Lainé
Camille Lainé
Secrétaire Générale du MJCF