rédaction
EDITO

Logement étudiant : la mission n’est pas impossible !

Les cités-U sont revenues sur la scène médiatique ces dernières semaines, avec notamment le travail du député communiste du Nord Alain Bruneel.

Nous avons aujourd’hui 2,7 millions d’étudiants et d’étudiantes en France pour seulement 170 000 logements étudiants et 20% des étudiants et des étudiantes sont considérés comme précaires du point de vue du logement. 

En plus de cette pénurie de logements étudiants, c’est l’insalubrité qui caractérise des milliers de résidences sur le territoire.  Cafard, punaise de lit, moisissure, humidité. Le gouvernement a laissé pendant le confinement des étudiants et des étudiantes dans ces logements de 9m3.  

Une mission parlementaire consacrée au logement étudiant et dirigée par le député LREM Richard Lioger a débuté ce mercredi ces auditions. Conférence des Présidents d’Université, CNOUS, bailleurs privés, promoteurs immobiliers, syndicats étudiants et bailleurs sociaux seront auditionnés le temps de la mission parlementaire. L’objectif étant de trouver des solutions pour augmenter la construction de logements. 

Si cette initiative est louable, le député entend trouver des solutions mêlant à la fois public et privé, faisant peser le risque d’une mise en concurrence du CROUS avec des résidences privées et donc une augmentation du loyer pour les étudiants et les étudiantes. 

Plutôt que d’ajouter du privé, il faut renforcer le service public. La seule solution envisageable est celle de l’investissement massif dans le CROUS pour réhabiliter ces  résidences, mais aussi ouvrir des logements étudiants dignes par millions sur tout le territoire, pour permettre à chaque étudiant de se loger à bas coût.  Dans le même temps, il faut généraliser  l’encadrement des loyers sur tout le territoire à l’image du dispositif mis en place par la Ville de Paris afin de maîtriser les prix des logements privés. 

Et plus que ça, c’est d’un CROUS, qui en plus d’un logement digne à faible loyer, de la restauration universitaire que nous proposons de rendre gratuite et accessible partout, c’est d’un CROUS qui permettrait à chaque étudiant d’avoir accès à la culture et au sport.