CC0 | Domaine Public
SPORT

Le mondial de foot à l’heure des politiques sécuritaires

Alors que nous sommes à quelques jours de l’ouverture de la Coupe du Monde, l’ex Baron de Lyon Gérard Collomb, devenu Ministre de l’intérieur de Jupiter, a déclaré le 29 mai que, dans le contexte terroriste actuel, la diffusion de match de la Coupe de Monde sur écran géant ne pourra en aucun cas être autorisée sur l’espace public ouvert.

Il ne s’agit néanmoins pas  d’une interdiction stricte et le Ministre de l’Intérieur a annoncé le soir même sur son compte Twitter que des Fans Zones garantissant les conditions de sécurités optimales, comme c’était le cas lors de l’Euro 2016, pourraient être mises en place pour diffuser des matchs de l’équipe de France.

Que sont ces Fans Zones ?

Il s’agit de zones complètement fermées (stades, salles de spectacles ou places fermées) où les supporteurs pourront se retrouver pour suivre les matchs de leurs équipes favorites sur plusieurs écrans géants. Les mesures de sécurité pour y accéder sont draconiennes, à savoir palpations et fouilles à l’entrée, passage sous un détecteur de métaux, interdiction de tous bagages ou de sacs à l’intérieur de la Fan Zone.

La sécurité à l’intérieur de ces Fans zones étant déléguée par l’Etat à des entreprises de sécurité privées qui, pour se faire, auront  des contrats tout autant précaires les uns que les autres.

Lors de l’Euro 2016, 10 Fans Zones avaient vu leurs apparition dans les 10 villes hôtes qui avaient accueilli les matchs de l’Euro et le bilan de ces Fans Zones est assez mitigé, même si en terme d’ambiance le fait de se retrouver dans un espace clos était détonnant ! Ces Fans Zones ont surtout été fréquentées par des supporters d’équipes étrangères. Les Français s’étant réellement mobilisé à partir du quart de Finale contre l’Islande.

Portes fermées pour les classes populaires

De plus même si l’entrée de ces Fans Zones est gratuite le prix pour les consommations à l’intérieur est fortement prohibitif ainsi ces dernières sont boudées par les classes populaires. Il faut également prendre en considération que le  nombre de places dans ces Fans Zones est limitée pour des raisons de sécurité.

Dans ces conditions il apparaît donc difficile de revivre la ferveur populaire et  la folie qui s’est emparée de tous les Français un certain soir du 12 Juillet 1998 ou près de 300 000 personnes s’étaient massées devant l’écran géant place de Stalingrad pour suivre la finale. Sans parler des près de 2 millions de personnes qui ont envahi les Champs Elysées pour fêter la victoire de leur équipe de France dont bon nombre de personnes issues de quartiers populaires pour remercier leur héro Zidane, spectacle rare où se côtoient des drapeaux Tricolores et des drapeaux Algériens et où tout le monde semblait avoir oublié sa condition sociale ou ses origines le temps d’un soir.

Ainsi si l’équipe de France fait un beau parcours durant cette Coupe du Monde et décroche le Saint Graal, la joie sera sans doute plus aseptisée, bien moins naturelle que celle de 1998, à l’image de ce modèle de société ultra sécuritaire que veulent nous imposer les gouvernements successifs, prétextant le joug du terrorisme pour museler toute mobilisation sociale afin de faire passer leurs mesures réactionnaires et  anti-sociales.

Souhaitons un bon Mondial à tous les amoureux de Football et bonne chance aux hommes de Didier Deschamp.

Rendez-vous le 15 Juillet !