Rédaction | Avant Garde
CULTURE

Fête de l’Humanité : les jeunes responsables de stand, Paris

A l’occasion de la Fête de l’Humanité, nous sommes allés interroger trois responsables de stands du Mouvement des Jeunes Communistes de France. Ils ont moins de 30 ans et font déjà vivre la fête !

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Amado, j’ai 21 ans. Je suis adhérent depuis 2013 et c’est la troisième année que je suis présent à la Fête de l’Huma.

Comment es-tu devenu responsable du stand ?

Je suis devenu responsable de stand essentiellement par ma disponibilité puisqu’il faut pouvoir se libérer plusieurs jours en amont de la fête. J’ai participé depuis plusieurs années au fonctionnement du stand et ai ainsi pu acquérir les gestes issus des générations précédentes . La responsabilité du stand se transmet ainsi naturellement.

C’est donc une responsabilité politique ?

Oui évidemment. Il faut veiller à ne pas résumer notre présence sur la fête à vendre de la bière ! Il faut que tous les camarades présents sur la fête puissent s’investir dans notre adresse politique. Nous devons montrer que des jeunes sont présents, faire signer des pétitions etc.

Peux-tu présenter ton stand ?

Le stand des jeunes communistes de Paris propose des soirées animées par des DJ. Le bar est la principale activité du stand. Nous organisons chaque après midi des débats sur notre espace. Cette année, le samedi après-midi, nous aurons un débat sur la laïcité, pour montrer le lien entre laïcité et progrès social, et l’approche de nos organisations. Un historien reviendra sur la conquête que représente la laïcité pour l’unité de la classe ouvrière et la liberté de conscience.

Le dimanche après-midi, le débat portera sur la formation professionnelle qui est actuellement remise en cause par la réforme de l’apprentissage, mais aussi Parcoursup, le manque de places dans les formations etc. Les politiques gouvernementales restreignent la question à la jeunesse, mais la formation professionnelle c’est aussi quelque chose qui s’appréhende toute la vie.

En quoi ça consiste être responsable de stand ?

Il s’agit premièrement de réveiller les camarades le matin ! Il faut également s’assurer qu’ils soient nourris, généralement ils se débrouillent seuls pour la boisson. Enfin il faut être en mesure de répondre à tous les petits accrocs qui peuvent se produire même si pour cette année, on en a pas eu trop. Il faut également assurer l’approvisionnement du stand, réceptionner les livraisons, etc.

Pour toi la fête de l’Huma ça représente quoi ?

C’est d’abord la fête du journal l’Humanité. C’est aussi un grand moment de fraternité où on revoit des camarades de toute la France. Certains qu’on ne voit pas souvent, parfois ça fait un an qu’on ne les avait pas vus ! Pour la partie musicale, je dois avouer qu’en tant que responsable de stand, je n’en profite pas trop. (rires)

Pourquoi venir sur ton stand ?

Pour les rhums arrangés ! Nous les faisons nous même, il y a « bonbons », « pomme cannelle » et le meilleur « noix de coco ». C’est aussi l’occasion de venir parler à des jeunes communistes de Paris !

 

Rédaction
Rédaction
Collectif de rédaction d'Avant Garde