Rédaction | Avant Garde
EDITO

Une fête de l’Humanité réussie est synonyme d’une rentrée qui démarre bien

Voilà une semaine que la fête de l’Humanité, la plus grande fête populaire d’Europe s’est terminée. L’édition 2019 a été encore une fois un franc succès. Plusieurs centaines de milliers de personnes se sont donné rendez-vous le temps d’un week-end au parc de La Courneuve pour retrouver l’ambiance joyeuse et fraternelle qu’on ne retrouve nul part ailleurs. 

En plus d’être la plus grande fête populaire d’Europe, la fête de l’Humanité est le rendez-vous politique incontournable pour l’ensemble des forces luttant pour le progrès social. C’est ainsi que, comme chaque année, les jeunes communistes ont répondu massivement présent à l’appel, pour discuter, échanger et débattre avec les milliers de jeunes présents sur la fête. Nous ne pouvions pas emprunter la moindre allée de la fête sans croiser un jeune communiste qui proposait de signer la pétition pour exiger la libération de Marwan Barghouti et d’adhérer au MJCF. 

Cette présence massive a permis au MJCF de se renforcer. Sur le week-end ce n’est pas moins de 200 jeunes qui ont fait le choix d’adhérer à la plus grande organisation politique de jeunesse du pays. Une fête de l’Humanité réussie est synonyme d’une rentrée qui démarre bien. 

Les jeunes communistes ressortent de la fête renforcés, unis et déterminés à aller militer dans l’ensemble des lieux où nous pourrons discuter avec les jeunes afin de créer un front large de la jeunesse contre les politiques libérales du gouvernement. Car nous aurons besoin plus que jamais de la jeunesse pour lutter contre les attaques de Macron, d’autant plus avec ce qu’il nous prépare pour cette rentrée. Entre l’application des réformes Blanquer, la réforme des retraites, ADP, les urgences au bord de l’implosion, et plus généralement la casse de l’ensemble du service public, nous nous devons d’être au rendez-vous.