8 décembre : les étudiants et les étudiantes se mobilisent

publié le dans
Cover Image for 8 décembre : les étudiants et les étudiantes se mobilisent

Septembre 2018 : le gouvernement met en place Parcoursup. Plateforme qui impose une sélection injuste et inégalitaire entre le lycée et l’université.

Très vite, les lycéens et lycéennes se mobilisent, bloquent leur lycée pour pouvoir avoir accès à leur filière et l’université de leur choix après leur bac. Très vite, les mobilisations lycéennes sont réprimées par les forces de l’ordre. Nous nous souvenons toutes et tous des images honteuses de Mantes-la-Jolie.

Trois ans plus tard, le gouvernement impose une nouvelle plateforme de sélection : TrouverMonMaster.gouv.fr. Comme Parcoursup, elle va sélectionner dès début 2022 les L3 à travers un système de vœux et des algorithmes locaux. Les mêmes qui sont déjà passés par la première plateforme. 

Pendant son quinquennat, comme le précédent, Macron n’a pas investi dans l’enseignement supérieur et la recherche. De fait, les rêves et les aspirations des jeunes se trouvent fracassés sur l’autel de l’austérité et de la sélection. 

L’Union des étudiants et étudiantes communistes est à l’initiative d’une inter-organisation étudiante et de jeunesse qui appelle à une journée d’action le 8 décembre prochain. 

Partout en France les étudiants et les étudiantes dénoncent la sélection en licence et en master et imposent dans le débat politique l’enjeu du droit à la formation. Une pétition est lancée : trouvermonmaster.lol, elle a déjà recueilli plus d’un millier de signatures. Signons et faisons signer la pétition. 

Le 8 décembre prochain, soyons sur nos lieux d’études pour dénoncer la soi-disante politique jeunesse du gouvernement. Il s’agit d’une première étape dans la mobilisation contre les sélections, après le lycée ou après la licence.