Sous emprise. Apnée en eaux toxiques

publié le dans
Cover Image for Sous emprise. Apnée en eaux toxiques

Réalisé par David Rosenthal, Sous emprise est sorti sur Netflix début septembre. Au casting : Camille Rowe, Sofiane Zermani, César Domboy.

Ce film est l’histoire de la relation trouble qui s’établit entre Roxana, une jeune femme en quête d’elle-même et Pascal Gautier, célèbre athlète à l’égo développé et au sens de la manipulation aiguisé.

Le scénario ne laisse aucun suspens (mais ce n’est pas là le but premier de ce film) : la relation déséquilibrée entre les deux protagonistes n’offre aucune place au doute, elle ne sera jamais une parfaite idylle. Les premières minutes nous laissent entrevoir une jeune femme psychologiquement fragile et en perte de repères tandis que s’oppose à elle un apnéiste professionnel en mal d’admiration, sans cesse en recherche de nouvelles proies. 

Un film sur l’emprise

L’emprise progressive qui s’insinue scène après scène montre bien l’insidieuse mécanique à l’œuvre. Alors que l’attention de tous les protagonistes est braquée sur les dangers des fonds marins, et de la pratique de ce sport passion, le réel danger se loge dans le plus grand des silences en la personne de leur mentor respecté et adulé.

Les scènes de plongée amènent d’ailleurs un effet troublant, entre la plénitude des profondeurs et l’impression que le personnage est inexorablement amené à risquer de se faire avaler par sa solitude et l’immensité cachée dans les sombres profondeurs.

Un bel hommage à Audrey Mestre, biologiste marine et apnéiste française décédée en 2002 en tentant de battre le record du monde des 171 m, qui a inspiré ce scénario et dont le décès lors de sa dernière plongée comporte encore des zones d’ombres.